AccueilS'enregistrerConnexion

Venez vous faire déclarer et choisir votre armée dans CE SUJET !

Les groupes par armée sont crées ! Si vous n'avez plus de groupe ou pas le bon, il vous sera demandé de vous rendre dans le sujet ci-après rapidement.


Partagez | 
 

 Une instruction interessante [Daiklan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarLaya



Féminin
Nombre de messages : 1099
Age : 24
Race : Elfe-dragonière
Armes : épée et arc
Ville : bon
Date d'inscription : 19/08/2010

Feuille de personnage
Song thème: La coumparsita
Relation(s): Kai mon papa, Elena ma maman, Ost mon frère, fey ma soeur, Athé et Tutum mes zumelle nudiste poussinet, QAdou mon amour ♥♥♥, Sil mon Prince ♥, Gaun mon empirien ♥, Ghi mon yéti, Hunty mon Le dragon, Hiime ma méchante gentille, et tout le monde ♥♥

MessageSujet: Une instruction interessante [Daiklan]   Sam 8 Jan - 14:15



C’était une pièce assez vaste, il y avait une petite table et un tabouret, une commode, une armoire, un vaste lit. Dans un des murs, il y avait un trou gigantesque et couché devant, dormait un grand dragon doré. On entendait sa respiration profonde et régulière, mais aussi une respiration moins forte et qui provenait du lit. Dans celui-ci, on distinguait une fine silhouette recouvert seulement d’un drap. Sa tête reposait sur un oreiller moelleux.

Le soleil n’était pas encore levé, il restait environ une heure avant le début de la journée. Dehors le temps était tiède, un petit vent soufflait déjà, rafraichissant l’air promettant une journée chaud, mais rafraichissante en cette période de printemps sur cette ile paradisiaque.

Au loin, on entendait la mer s’écrasée sur la plage et les rochers. Puis beaucoup plus près, se fit entendre le bruit d’une personne toquant à la porte de la chambre. LA silhouette laissa échapper un grognement, se roula sous sa couette et ne bougea plus. Le bruit se refit entendre, refaisant bouger l’étranger, mais ne le réveillant toujours pas. Il se fit insistant et derrière la porte raisonna une voix.


« -Laya, ouvrez. Il est temps de se mettre au travail !! »

La dénommée « Laya » ouvrit les yeux, les referma, puis prenant son courage a deux mains, elle les rouvrit en sortant de son lit, couverte seulement d’une chemise lui arrivant jusqu’au milieu des cuisses. Elle frôla des doigts le nez de son dragon afin de le réveiller avant de se diriger vers la porte, attrapant au passage sa cape de voyage pour se couvrir et paraitre décente.

«- Insi, il est temps de se lever, ma grosse pantoufle » lança-t-elle mentalement a son dragon qui s’était remis à ronfler.

Et c'est avec le sourire aux lèvres qu’elle ouvrit la porte.


« -Bonjour ! » Elle regarda la petite dame et le jeune homme qui se trouvait face à elle. Malgré qu’elle soit encore endormie, elle comprit que s’était son élève.

« -Je vous présente votre élève, il s’appelle Daiklan Helz »

Laya observa quelque instant son élève.

« -Je vous laisse, pouvez vous aussi prévenir Insindril qu’une jeune dragonne l’attend dans le parc. Elle sera son élève. »

« -Pas de soucis. » puis se tournant vers le jeune homme, elle dégagea la porte « Entre, je vais vite me changer et je t’explique comment se déroulera ton entrainement. »

Elle entra dans sa chambre, ouvrit son armoire, en sortit une tunique et un pantalon propre. Ensuite elle se dirigea vers une petite porte menant à une pièce adjacente à la sienne.

« -Ne touche à rien s’il te plait » et se tournant vers son dragon, toujours couché sur sa couche, elle éclata de rire. « Et toi lève toi, gros fainéant, une petite dragonne t’attend dans le parc » Elle l’entendit juste grogner en entrant dans la petite pièce.

Sur son lit, elle avait déposé son épée, son carquois avec ses flèches et son arc qu’elle avait sorti de son armoire en même temps que ses habits.

Elle revint bientôt, habillée de son pantalon et de sa tunique, pied nus, et sa chemise et sa cape sur le bras. Elle rangea ceux-ci dans sa commode et enfila ses bottes de cuir noir.

Elle tira le petit tabouret de dessous la table et invita Daiklan à s’y assoir.

« -Alors voila ton entrainement commencera par l’enseignement des base théorique de la magie, ensuite tu devras apprendre à ouvrir ton esprit pour écouter chaque être autour de toi jusqu'à ce que tu n’entendes plus rien. Et en dernier avant ton examen, je t’enseignerai l’ancien langage et comment utiliser la magie. » Le regardant droit dans les yeux. « Et il n’y a pas d’appel, nous exécuterons ce programme quoique tu en dises. Et désormais tu devras m’appeler « Maître » ou « Ebrithil » de même lorsque tu croiseras Insindril, tu devras aussi le traiter comme ton maître. »

Attendant une réaction de sa part, elle l’analysa. C’était un jeune homme d’une vingtaine d’année environ, ses cheveux étaient brun et hirsute, ses yeux d’un brun profond brillait d’intelligence, il semblait en permanence souriant. Il était un peu plus grand qu’elle, et tapait du pied.

« -Il faudra que tu perdes cette manie de taper du pieds. C’est un signe d’impatience et ici tu apprendras la patience. »

Puis se levant, elle se dirigeât vers la porte et l’invita à la suivre. En passant, elle attrapa le fourreau de son épée, et l’attacha à sa ceinture. Sans hésiter, elle se dirigeât vers la bibliothèque, marchant à grand pas souple et félin. Elle entra dedans, et se dirigeât directement vers une rangée de livres. Elle en prit une petite dizaine et les lui tendis.

« -Voila, je veux que tu me lises ces livres pour dans une semaine. » Puis elle ressortit de la salle. « Notre horaire sera simple. Je veux que tu sois levé à la première lueur de soleil et que tu aille déjeuner et te laver. Le cours commencera une heure après le lever du jour, tu me retrouveras dans le parc ou dans une des salles de travail. Le diner se fera au milieu de la journée et tu auras deux heures de temps libres juste après. Les cours se termineront une heure avant le repas du soir. Les deux dernier jours de la semaine, les cours commenceront après le repas de midi et se termineront une heure avant celui du soir. Cela te convient-il ? » Elle se tourna vers lui, et le regarda droit dans les yeux, le regard inflexible.
Revenir en haut Aller en bas
avatarDaiklan
Soldat des Vardens


Féminin
Nombre de messages : 79
Age : 21
Race : Humain
Armes : Les mots & un arc
Ville : Aberon
Date d'inscription : 23/12/2010

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s):

MessageSujet: Re: Une instruction interessante [Daiklan]   Sam 22 Jan - 1:30

« Cela te convient-il ? »

Elle se tourna vers lui, et le regarda droit dans les yeux, le regard inflexible.

Daiklan, les bras chargés de livre, la tête pleine d’instructions et d’heures, et regarda Maîtresse Laya directement dans les yeux et affronta ce regard pendant ce qui lui parut une éternité puis baissa finalement le regard, vaincu par la force tranquille de la dragonnière.

Le désormais étudiant releva rapidement le regard et dit d’une voix forte et claire, vibrante de solennité :

« Oui, bien sûr, Maîtresse Laya. »

Un éclat de fierté passa brièvement dans le regard de celle-ci. Elle était contente que son apprenti apprenne et retienne quelque chose aussi vite. Malgré ça, elle lui lança avec un soupçon de reproche :

« Alors que fais-tu encore ici ? N’ai-je pas dit que tu devais être prêt une heure après le lever du soleil ? »

Daiklan Helz haussa les sourcils de surprise et son sourire se déforma pour former une esquisse de « O ». Il s’inclina rapidement et sortit à reculons de la chambre, toujours la montagne de livre dans les bras.

Il marcha d’un bon pas, parcourant près d’une centaine de mètres pour arriver à sa destination : sa chambre. Elle était beaucoup plus petite que celle de sa maîtresse car il ne possédait pas de dragon…plutôt logique. Il déposa tous les livres et les grimoires sur la grande table de travail qu’il meublait l’appartement. En effet, l’ameublement n’était pas le même. Contrairement à son Ebrithil, il n’avait pas un gigantesque lit mais plutôt une petite paillasse, une armoire des plus ordinaires et une commode assez simple. Et là entrait en scène sa table de travail. Un vrai travail d’architecture et d’ébénisterie, comme il en avait vu rarement dans sa vie, malgré sa jeunesse de fils de fortunés. Longue de plus de trois mètre et large d’au moins un, les pattes de la tables avaient été sculptées avec pour modèle celles d’un dragon. Selon le sens artistique peu développé de Daiklan, c’était magnifique et criant de vérité. En se penchant, il était même en mesure de voir les écailles.

Il quitta sa chambre et partit déjeuner. En cours de route, tandis qu’il regardait les couloirs richement décorés, une alarme retentit dans sa tête et il s’arrête en plein milieu dudit corridor :

« Mais où était la cuisine ? », se demanda-t-il, la panique s’emparant de lui.

Il se connaissait : il fallait prévoir une vingtaine de minutes pour qu’il ait le temps de se perdre mais s’il errait au hasard dans cette gigantesque tour, c’était plusieurs jours qu’il fallait prendre.

Il arrêta demander son chemin à plusieurs reprises, se mélangeant sans arrêt dans les conseils qu’on lui donnait.

« Tournez deux fois à gauche et monter les escaliers jusqu’au prochain étage, vous ne pourrez pas vous trompez. »

« Continuez puis tournez à droite lorsque vous ne pourrez plus aller vers l’avant. Ça va être sur votre gauche. »

« Vous être directement au-dessus de la cuisine, prenez les escaliers puis tournez à gauche, passez par la salle de bal, c’est un raccourcis, et ensuite… »

Et maintenant, où était-il ?

Il se fia à son mauvais instinct et à son ventre qui commençait à crier famine. Après quelques minutes, il sentit l’odeur alléchante du pain sortant du four, il sourit, sur la bonne voie.

Arrivé à destination, il regarda dans une des fenêtres de la gigantesque baie vitré de la salle à manger. Il glapit de surprise. Il avait perdu près d’une heure à se perdre et le soleil montrait le bout de son nez. Il ne profita donc pas des délices que lui offraient la cuisine et s’enfila un petit pain sorti du four avec des fruits exotiques des îles. Il savait que s’il déjeunait trop vite, il digérerait mal mais il tenait à être à l’heure.

Il s’arrêta un instant, le pain à mi-chemin vers sa bouche.

Sa maîtresse avait dit : « Soit au parc ou dans une salle de classe. »

Mais aujourd’hui, c’était où ?

Le stress et la nervosité s’empara de lui comme jamais. Il voulait faire bonne figure. Il se leva donc, décidant de manger en route, le temps de se perdre un peu.

Il décida de se fier où ses pas l’emmènerait.

Ils avaient réussit à trouver la cuisine, ils allaient réussir à retracer Maîtresse Laya.

« J’espère sincèrement, en tout cas. », pensa-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
avatarLaya



Féminin
Nombre de messages : 1099
Age : 24
Race : Elfe-dragonière
Armes : épée et arc
Ville : bon
Date d'inscription : 19/08/2010

Feuille de personnage
Song thème: La coumparsita
Relation(s): Kai mon papa, Elena ma maman, Ost mon frère, fey ma soeur, Athé et Tutum mes zumelle nudiste poussinet, QAdou mon amour ♥♥♥, Sil mon Prince ♥, Gaun mon empirien ♥, Ghi mon yéti, Hunty mon Le dragon, Hiime ma méchante gentille, et tout le monde ♥♥

MessageSujet: Re: Une instruction interessante [Daiklan]   Mar 25 Jan - 22:11

Après avoir donné ses dernière indication a son élève, Laya était repartie vers sa chambre, décidant de retourner méditer trente minute avant d’aller déjeuner. En rentrant dans sa chambre, elle sourit en pensant qu’elle avait réussi le premier contacte avec son élève. C’est instruction avait été claire et Daiklan avait vite comprit que le respect était primordial.
Elle regarda son lit et eu l’irrésistible envie de retourner dedans afin de dormir encore un peu, mais elle se souvint juste attend qu’elle devait préparer ses cours de la journée et se préparer mentalement et physiquement à son cours. Elle décida néanmoins d’aller s’assoir un peu sur la corniche de sa chambre et de profiter du paysage.

Tout autour de la tour se trouvait une magnifique forêt de vieux hêtre dans lequel bruissait une multitude de vie. Le parc était d’un beau vert tendre, avec un lac paisible et calme. Le ciel était quant à lui sublime. Pas un nuage ne venait l’obstruer, le soleil levant donnait une belle couleur orange à l’horizon et transformait le bleu pâle en une palette de couleur divers et variée.

Le petite elfe ferma les yeux, goutant à la petite bise du matin sur son visage, ouvrant son esprit au alentour. C’est ainsi qu’elle ressentit la présence d’Insi’ et d’un autre dragon, et en déduisit qu’il s’agissait de la petite dragonne qu’il devait instruire. Elle sourit et se laissa aller dans sa méditation. Lorsqu’elle ouvrit les yeux, le soleil était belle et bien lever et le regardant, elle jugea qu’elle avait juste le temps d’aller au cuisine se chercher un petit morceau de pain et de filler dans la cours pour rejoindre son jeune élève.

Elle se leva doucement, regrettant de devoir donner cours par un si beau jour. Elle aurait volontiers passé une journée à paresser au soleil dans le parc avec sa grosse pantoufle de dragon ou à voler calmement au dessus de la forêt. Mais tel étaient les choses. Elle n’était pas devenue professeur pour trainasser à travers les couloires.

Elle sortit tranquillement de sa chambre, sans se presser et alla d’un pas sur vers la cuisine. Une délicieuse odeur emplissait le couloir dans laquelle elle se trouvait et déclencha un borborygme sonore de son estomac. Elle entra doucement dans la petite salle et se dirigeât directement sur une cuisinière qui lui tendit une assiette contenant une boule de pain avec une petite tranche de lard et de fromage.

Elle s’assit sur le bord d’une fenêtre, continuant à admirer le paysage extérieur. Elle mangea par petite bouchée son plat, savourant chaque once de goût et se mit légèrement à rêvasser.

Quand elle eu fini son frêle repas, elle resta encore quelques instant à réfléchir si elle allait aller dehors ou dans une salle de cours, sachant que par un temps aussi somptueux, elle avait une préférence pour l’extérieur.

En un éclair elle prit sa décision et fila vers l’extérieur, jugeant par la hauteur du soleil, qu’il était temps qu’elle aille retrouver son élève. Tout en marchant, elle réfléchit tranquillement à ce qu’elle allait bien lui apprend durant cette belle journée. Elle devait commencer avec les base de théorie sur la magie, mais ne voyait pas vraiment comment elle allait si prendre.
Tout en marchant, une petite idée germa dans sa tête et elle passa par sa chambre, prendre quelque parchemin, de l’encre et son bouquin de première magie, puis reprit son chemin tranquillement.

Lorsqu’elle arriva dans la cours, elle était un peu en avance et alla s’assoir sur un petit banc au soleil. Puis se souvenant qu’elle n’avait pas prévenu son élève du lieu de leur cours, elle étendit son esprit, espérant reconnaitre le sien pour lui indiquer sa destination.

*Daiklan, rejoins moi dehors, avec ce temps, nous travaillerons en extérieur, sauf si tu préfère être en intérieur pour te concentrer.*

Elle s’assit en tailleur sur le sol et attendit l’arrivée de son jeune élève.

Au bout d’un certain temps, ne le voyant pas arrivé, elle le chercha mentalement et entra dans le bâtiment afin d’aller le retrouver. Puis elle se rappela que le bâtiment était immense et qu’il était dur de s’y retrouver. Elle-même avait mis une petite quinzaine de jours pour se diriger sans problème et avait dut se dessiner un petit plan pour éviter toutes surprise de se retrouver dans un couloir inconnu.

Enfin elle le vit, au bout du couloir menant aux salles de cours, cherchant après quelque chose. Elle s’avança vers lui d’un pas souple et silencieux et fit exprès de racler une de ses semelles au sol afin de lui indiquer sa présence.

-Je m’excuse, je n’ai pas pensé a que tu pourrais te perdre dans tous ces couloir. Après le repas de midi, tu viendras avec moi à ma chambre. Je te donnerai le plan que je me suis fais pour pouvoir me repérer.

Déclara-t-elle avant qu’il ne puisse s’excuser de son retard.

-Maintenant viens, nous avons du boulot sur la planche pour faire de toi un bon magicien.
Revenir en haut Aller en bas
avatarDaiklan
Soldat des Vardens


Féminin
Nombre de messages : 79
Age : 21
Race : Humain
Armes : Les mots & un arc
Ville : Aberon
Date d'inscription : 23/12/2010

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s):

MessageSujet: Re: Une instruction interessante [Daiklan]   Dim 6 Mar - 20:19

Daiklan ouvrit la porte de sa chambre lentement, savourant déjà le sommeil réparateur qui viendrait, marcha jusqu’à son lit et se laissa tomber dessus, sans même prendre le temps de se déshabiller. Le temps avait passé depuis qu’il s’était assis sur les bancs d’école et il avait oublié combien il était dur de rester concentré sur la matière, assimiler les notions et réussir à les mettre dans leur contexte respectif. Il entrouvrit les paupières pour les refermer aussitôt. Il venait d’apercevoir les cinq gigantesques grimoires, dont l’écriture devait être en pattes de mouche, qu’il devait lire d’ici une semaine, si ses souvenirs étaient justes.

Il devait commencer à les lire, lui dicta sa conscience mais son cerveau trop sollicité lui hurlait du repos. Il se leva, fit quelques pas puis attrapa le premier bouquin. Les bases et la théorie du flux de l’Énergie. Ça promettait d’être passionnant, quoiqu’il en ait eu un rapide aperçu aujourd’hui. Il se remémora une des nombreuses leçons qu’il avait eues aujourd’hui.

« Tous les êtres vivants, autant la plus petite fourmi que le plus grand arbre possèdent l’Énergie. L’Énergie est nécessaire à l’utilisation de la Magie car elle en est sa source. Sans Énergie, il n’y a aucune Magie. »

Maîtresse Laya utilisait des mots simples, comme si elle s’adressait à un enfant mais ses tournures de phrases rendaient le tout agréable à entendre et facile à comprendre. Elle s’assurait que son élève comprenne la matière car son but était d’en faire un magicien.

« L’Ancien Langage, qu’on étudiera plus tard, est le véhicule de la Magie. C’est lui qui dicte comment utiliser ton Énergie pour en faire de la magie. Tu peux jeter un sort sans parler, mais tu te mets en danger inutilement et tu utilises plus d’Énergie que nécessaire. »

Il continua sa lecture, rassemblant l’information, faisant des liens et des schémas dans sa tête pour mieux se représenter le réseau de connaissance. Un autre souvenir reflua.

« Nous en sommes aux noms. Chaque chose a un nom et une fois que tu as découvert le « vrai » nom de quelque chose ou de quelqu’un, tu as le contrôle complet dessus. Donc, ton nom, ton vrai nom, en Ancien Langage et non pas ton nom usuel, Daiklan Helz, est ce que tu as de plus précieux, mis à part ta vie. »

Sa journée avait été fatigante, intellectuellement parlant, et tenter de déchiffrer ces hiéroglyphes l’avait achevé. C’était les paupières lourdes, la tête pleine d’idées et la mémoire saturée qu’il se coucha pour de bon, deux heures plus tard qu’il ne l’avait souhaité.

Il était prêt pour une deuxième journée de cours.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une instruction interessante [Daiklan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une instruction interessante [Daiklan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - :: ÎLES & OCEAN :: vroengard :: Académie de Magie de Vroengard (AMG)-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit