AccueilS'enregistrerConnexion

Venez vous faire déclarer et choisir votre armée dans CE SUJET !

Les groupes par armée sont crées ! Si vous n'avez plus de groupe ou pas le bon, il vous sera demandé de vous rendre dans le sujet ci-après rapidement.


Partagez | 
 

 Lorelei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LoreleiLorelei



Féminin
Nombre de messages : 60
Ville : Humain
Date d'inscription : 07/12/2010

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s):

Lorelei _
MessageSujet: Lorelei   Lorelei I_icon_minitimeMar 7 Déc - 18:18


NOM
PRÉNOM



[img][/img]
(c) eclipse

    NOM : Linton

    PRENOM(S) : Lorelei

    SURNOM(S) : "Léi"

    RACE: Humaine

    LIEU DE NAISSANCE : Parlim

    ÂGE : 25 ans

    SITUATION FAMILIALE : Célibataire sans enfant



    Me and Myslef


    Caractère : De son apprentissage studieux, Lorelei garde un côté extrêmement organisé. Cependant elle ne resiste pas à se laisser corrompre par une curiosité qui la ferait divaguer de la route droite et saine d'abord fixée pour emprunter un chemin plein de ronces et difficilement praticable, partant du principe qu'elle arrivera au même endroit au final. C'est une personne qui sait patienter, sans aimer cela pour autant. D'une nature nerveuse, elle ne peut rester en place et a toujours besoin de s'occuper, de chercher de nouvelles choses ou de lire ou relire des notes. Très angoissée, elle a une peur vicérale de mal faire ou de se tromper là où il ne faut pas, mais son tempérament risque-tout et obssessionnel ne la fait reculer devant rien. Elle vit très mal ce paradoxe qui la rend folle, partagée entre la peur de l'échec et l'amour du risque. Devenue paranoïaque au fil du temps, elle est d'une grande prudence dans ses expéditions, cherchant très rarement le contact humain sauf besoin, bon ou mauvais, aidée par sa nature quelque peu sauvage. Relativement matérialiste, dépensière et déterminée à se prouver la véracité ou le mensonge d'une idée, mais aussi à le prouver à ses proches, elle aime ramener des objets en tout genre de ses expéditions, et ne démord pas lorsqu'il s'agit d'en obtenir un, passionnée par ce qu'elle fait, voit et obtient. Elle a cependant une capacité à prendre du recul sur les choses et de se raisonner, parfois. Habile et soucieuse de bien faire, elle est très attentive à tout ce qu'elle voit et entend, et témoigne généralement d'une grande ouverture d'esprit. Son expressivité laisse planer un doute sur ses idées. Elle est capable de jeter un froid sur une assemblée à l'unique message de son regard, témoin de son ennui, de son mépris, de son désintérêt... Elle n'exprime que très rarement des sentiments positifs bien que ceux-ci soient fréquents. Peut être un peu sarcastique, mais cela fait partie des défauts qu'elle s'ignore malgré leur flagrance.

    Physique : Lorelei est assez grande pour une femme, cependant plus petite que la majorité des hommes. Son rythme de vie lui confère une silhouette athlétique, aux formes féminines non évidentes sans être inexistantes pour autant. Elle s'habille généralement comme un homme pour plus de discretion dans ses déplacements, et porte toujours une cape noire à capuche ample, de manière à dissimuler ses traits féminins, ne jouant pas en sa faveur dans le mode d'existance qu'elle a choisi. Ses cheveux sont noir de jai, longs et souples, remontés en un large et épais chignon dissimulé par sa capuche. Des mèches plus courtes lui tombant devant le visage et contrastant avec la blancheur pâle de sa peau rarement exposée aux rayons lumineux. Son regard est d'une grande expressivité, de longs cils très fournis lui donnant un air doux et enfantin quand elle regarde quelqu'un en face, encadrant deux iris noires difficilement dissociables de la pupille. Son nez assez prononcé donne du caractère à ces traits relativement fins, et sa bouche bien dessinée peut s'étirer en un large sourire, bien qu'elle reste généralement d'expressivité très neutre. Elle parle d'une voix très douce et assez basse, dans un ton plus grave qu'aigu, et n'a jamais un mot plus haut que l'autre.

    Principales qualités & défauts : Malgré une maîtrise des armes assez bonne, son entraînement reste toute fois très scolaire. Elle n'a jamais eu à se battre en de véritables conditions de combat. Se sâchant donc très vulnérable de ce côté, Lorelei ne provoque jamais personne en combat. Assez légère, elle est rapide, et sa souplesse et son agilité lui sont d'un grand secours quand il s'agit de fuir, ce qu'elle ferait sans aucun doute s'il le fallait. Le port de sa dague reste exclusivement défensif, lui ferait gagner du temps pour s'enfuir ensuite.


    Autre : /

    My life


    Histoire : Le fait qu'elle soit taillée en partie dans la roche donnait son originalité à la demeure des Linton. Un vaste espace à l'échelle humaine était creusé et divisé en deux niveaux, l'un au ras du sol et comportant les chambres du personnel, la cuisine et la salle à manger, tandis que quatre chambres se partageaient l'espace supérieur. De vastes fenêtres occupant la totalité du pan de mur accessible permettaient de laisser passer la lumière du soleil et de donner à cette maison un semblant de vie qu'étoufferait la densité de la roche. Avait été construite une batisse supplémentaire en pierres de taille jouxtant la prime adaptation, qui fut aménagée en salon et en cinquième chambre avec une grande terrasse au dessus.
    C'est dans cette chambre, occupée par Madame Linton, que naquit Lorelei un après midi d'hiver. La fraîcheur de la pièce, comme dans toute la maison, participait à rendre ses habitants de tout temps endurants aux faibles températures et moins vulnérables à la saison. Seule Madame y était sensible, originaire du Surda et ayant à la base une santé fragile. Cela eu raison d'elle environ deux ans après la naissance de Lorelei, qui fut dès le départ élevée par une nourrice, son état se détériorant rapidement après son accouchement. Le peu de temps qu'elles passèrent ensembles participa à éviter le chagrin de la petite, mais pas celui de son père. Ainsi celui-ci passa son temps dans son bureau à s'adonner à son travail pour les Vardens et partant parfois durant quelques jours, laissant l'enfant aux mains d'un personnel attentif à son éducation mais aussi à ses moindres désirs.
    Des précepteurs engagés participèrent à la rendre studieuse et raisonnable. Lorelei avait l'interdiction formelle de quitter le domaine, et ses expéditions se limitaient au parc, sous la surveillance de sa nourrice. On lui fit étudier sérieusement l'Histoire d'Alagaësia, des mythes, des contes en tout genre. On lui inculqua des notions d'algèbres et de sciences. Sérieuse et passionnée, elle acquit un grand savoir livresque durant ces années d'étude. Elle eut des cours d'escrimes dès qu'on la jugeat apte à cela, et cet apprentissage fit partie intégrante de sa vie. On ignorait pour quelles raisons M. Linton permettait qu'une telle activité soit enseigné à sa fille unique, surtout avec tant de ferveur. A côté, des principes d'élégance et de savoir-vivre s'imprimaient dans sa tête. Elle fut longtemps un long parchemin sur lequel on inscrivit sans rature des moeurs éducatives à l'encre indélébile.
    Jusqu'à ses neuf ans, malgré une franche affection et une présence matérielle indiscutable, son père ne s'occupa que passivement d'elle, préférant laisser les employés se charger d'en faire une adulte. Cette année là, à la veille du printemps, elle fut réveillée en pleine nuit par l'un de ses précepteurs qui lui fit savoir qu'elle devait rejoindre Monsieur au Surda sur le champ. Elle se laissa emmener, pleine de confiance et sans poser de questions. Elle monta sur le poney qu'on lui avait préparé, et suivit les quatre individus qui attendaient aux grilles du domaine. Ce fut la première fois qu'elle passa les murs du parc. L'obscurité était telle qu'on ne voyait pas à dix mètres. Elle demanda vaguement pourquoi sa nourrice ne partait pas avec eux, et pourquoi celle-ci ne s'était pas même montrée. On lui répondit qu'elle avait été chargée de préparer leurs affaires, qu'elle les rejoindrait aussitôt que sa tâche serait accomplie et que son père tenait à ce que Lorelei ne perde pas une seconde pour le rejoindre. Elle se contenta de ces explications fort plausibles.
    Elle prit le bâteau, toujours sous la tutelle de son précepteur, un grand homme blond, aux cheveux mi-longs, d'une trentaine d'année. Son sourire rassurant et son regard bienveillant l'avaient tout de suite mise en confiance. C'était avec lui qu'elle avait abordé la question de l'Empire et le rôle des dragonniers. Il l'avait passionnée avec ses récits et elle lui vouait une adoration enfantine et pûre. Il lui sembla que le voyage en bâteau fut bien long pour rejoindre les côtes du Surda, mais elle ne pipa mot à ce sujet. Après tout, sûrement avait-elle sousestimé les distances sur la carte. Après trois jours et quatre nuits de voyage, on remit pied à terre. Là on se rendit dans une petite maison où les attendaient deux jeunes femmes, très belles se souvient Lorelei, très jeunes aussi, peut être une vingtaine d'années ou à peine plus. Elle fut accueillie chaleureusement et on s'occupa d'elle. Quand elle demanda où était son père, on lui répondit qu'on devait l'attendre ici et qu'il était encore en mission pour les Vardens. Son précepteur lui appris les jours suivants beaucoup de choses au sujet des Rebelles. On fit de grandes promenades à cheval dans la lande alentour, et elle apprit aussi à s'occuper des montures, chose complètement nouvelle pour elle et qu'elle apprécia plus que tout. On lui donna un semblant d'indépendance, et on lui montra à quel point la liberté était grandiose. On la laissa gambader à sa guise dans la lande, toujours sous la surveillance lointaine de son précepteur ou de l'une des deux femmes, cependant. Elle s'amusa tellement qu'elle en oublia l'absence de son père, ne voyant pas passer les journées, et ne posa pas de question à son sujet étant habituée à ce qu'il s'absente quelques jours parfois. Elle s'était figuré le Surda montagneux et sec, elle découvrit un paysage plein de verdure et gracieux. Au bout d'une vingtaine de jours, on la réveilla de nouveau au beau milieu de la nuit. On la somma de se lever et de s'habiller: on devait aller rejoindre papa.
    Elle chevaucha son poney et suivit les quatre hommes avec qui elle avait fait le voyage allé. Ils se retrouvèrent un peu plus tard dans une clairière où les attendaient sa nourrice ainsi que deux autres employés qu'elle avait l'habitude de voir. On garda Lorelei à une petite distance d'eux avec son précepteur, qui lui demanda d'attendre un instant vers lui avant d'aller saluer sa nourrice. Elle vit l'un des employés donner un grand sac à l'un des quatre hommes, et le précepteur lui dit qu'elle pouvait aller vers eux. Il lui sourit et la laissa s'y rendre seule, tandis que les trois autres revenaient au galop dans leur direction.
    La nourrice la fit descendre de son poney et la prit dans ses bras à son approche. Elle semblait avoir passé les derniers jours à pleurer tant ses yeux étaient rouges et cernés. Elle disait des choses que Lorelei ne saisit pas vraiment, telles que "Dieu merci, vous n'avez rien!". Que devait-elle avoir?
    Elle se retourna et vit que le précepteur n'était plus là, ni même les trois autres. Elle demanda où ils étaient et on lui répondit avec une autorité rude à laquelle elle n'était plus habituée qu'elle n'avait pas à poser de question et qu'on devait se dépêcher. Cette fois Lorelei insista. Elle avait passé les derniers jours à être considérée comme une adulte, à avoir le droit de prendre part aux discussions et où les points inconnus lui étaient expliqués. Ces rustres la prenaient de nouveau pour une enfant. Elle remonta sur son poney, et le talonna, partant dans la direction par laquelle elle était arrivée. On la rattrappa rapidement et elle fut forcée de monter sur l'un des chevaux d'un employés, devant lui. Ce fut la toute première fois de sa vie qu'elle ressenti une sorte de désespoir, un chagrin aux semblants incurables.
    Quelques jours plus tard, après avoir repris le bateau et avoir galopé quelques heures, elle entrevit les murs de la demeure Linton. Sa nourrice avait été rigide et froide tout le long du trajet, l'appelant parfois "Petite ingrate" quand ses sanglots devenaient plus violents. Son père les attendait aux grilles du domaines.
    Quand Lorelei le vit, elle fut d'abord interloquée. Il lui semblait qu'il avait vieilli de vingt ans depuis la dernière fois qu'elle l'avait vu. Il arborait le même regard vitreux que la nourrice le soir de la clairière, et étrangement, elle eu l'impression que quelques-uns de ses cheveux avaient blanchi. Il la récupéra dans ses bras quand l'employé qui l'avait lâchement séquestrée sur sa monture s'approcha de lui, et l'étreignit longuement. Ils rentrèrent ensembles, remontant à pied le chemin et l'escalier de pierres qui menaient à la maison.
    Depuis cet instant, M. Linton passa le plus clair de son temps avec elle, soit dans la bibliothèque en compagnie du précepteur et assistant aux leçons, soit dans son bureau, la laissant jouer pendant qu'il travaillait, soit dehors en promenade. Il assista également aux cours d'escrime et y contribua. En quelques mois l'accablement quitta en partie son visage pour laisser rayonner un bonheur certain. Il reprit ses trente-quatre ans et la vivacité qui était sienne. Lorelei quand à elle découvrit son père comme elle ne l'avait jamais vu. Elle lui montra ce que son précepteur lui avait appris pendant son séjour au Surda. Il était attentif et souriait parfois. Il l'emmena souvent avec lui en déplacement, cessant de l'enfermer comme il l'avait toujours fait en pensant la protéger.
    Lorelei changea littéralement. Quand elle accompagnait son père, elle écoutait attentivement ce qui se disait et découvrait un monde qu'elle ne connaissait pas. Il ne négligea plus l'éducation qu'il était le seul à devoir lui donner, pour sa part, tentant de rattraper un fou retard. Au bout de quelques temps, il la chargeait d'aller faire des courses dans les villes où ils allaient, sans la surveiller. Elle devint une excellente cavalière et sa curiosité s'éguisa grandement.
    Elle suivait toujours avec ardeur les cours qu'on lui donnait, mais bientôt se lassa des seules théories. Elle demanda à ce qu'on lui prouve la véracité de ce qu'on lui apprenait, ce qui au domaine était impossible. Les précepteurs étaient outrés à la vue d'une telle impertinence. Son père, lui, se contentait de rester silencieux et d'esquisser parfois un sourire serein.
    C'est à treize ans, que Monsieur profita de leur présence chez les Vardens pour lui montrer certaines choses, entre autre concernant les dragonniers. Lorelei s'en contenta un temps. Elle attendit ses dix-sept ans, et aussi d'avoir une petite expérience avec son père pour partir seule en expédition. Elle voulait voir elle-même à quoi ressemblait une ville dirigée par l'Empire, et se rendit à Kuasta. Le trajet lui rappela de nombreux souvenirs. Ce qu'elle avait cru être le Surda était en vérité les alentours de Ceunon, où son précepteur l'avait emmenée pour demander une rançon à son père. Elle l'avait appris quelques temps auparavant, de la bouche même de Monsieur Linton qui avait attendu qu'elle le questionne à ce sujet pour lui en parler.
    Passant son temps à se confirmer ou démentir ce qu'elle avait appris, elle commença à partir de plus en plus longtemps et de plus en plus fréquemment en ce qu'elle appelait "voyage de vérification". Ainsi elle adopta ce mode de vie. Au domaine, elle choisissait quelque chose dans un des livres d'histoire de la bibliothèque, elle réétudiait le sujet et apprenait de nouvelles choses dessus à l'occasion, faisait un itinéraire, parfois avec l'aide de son père, et préparait son expédition. Puis elle partait, avec ses documents, des affaires et le cheval que Monsieur lui avait offert pour ses quinze ans. Elle découvrait et apprenait de nouvelles choses qui la passionnait, prenait des risques et vivait des choses qu'elle n'avait osé rêvé des années durant. Elle se forgea un savoir énorme, qu'elle était fière de maîtriser en théorie et en pratique. Ses rencontres, passionnantes dans leur différence, parfois intellectuellement intéressantes, parfois effrayantes, parfois moralisatrice, continue de façonner ce qu'elle est à mesure de leurs apparition. Ainsi, Lorelei passe sa vie à se confirmer ou à démentir ce qu'elle lit, allant sur le terrain sans arrêts et trouvant parfois plus que ce qu'elle attendait à la base, et ainsi, devient une personne à part entière au fil des ans.


    Behind the computer


    [img][/img]
    (c) crédit

      PRENOM &/ou SURNOM : Lorelei Razz

      CELEBRITE SUR L'AVATAR : Absolument aucune idée, j'ai trouvé l'image selon des critères de recherche.

      COMMENT AVEZ-VOUS DECOUVERT LE FORUM ? Ancien membre.

      CE DERNIER VOUS PLAIT-IL ? Relativement, oui.

      CODE : Ok by Hiime




Dernière édition par Lorelei le Mar 7 Déc - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AutumnAutumn



Féminin
Nombre de messages : 1535
Age : 24
Race : Chat Agrou
Armes : Courgette !!
Ville : Chat Agrou.
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
Song thème: Talking To The Moon – Bruno Mars
Relation(s): D=

Lorelei _
MessageSujet: Re: Lorelei   Lorelei I_icon_minitimeMar 7 Déc - 18:32

Re-Bienvenue (bah, oui, ancien membre x) )
J'aime ton vava *-*
Revenir en haut Aller en bas
LayaLaya



Féminin
Nombre de messages : 1099
Age : 26
Race : Elfe-dragonière
Armes : épée et arc
Ville : bon
Date d'inscription : 19/08/2010

Feuille de personnage
Song thème: La coumparsita
Relation(s): Kai mon papa, Elena ma maman, Ost mon frère, fey ma soeur, Athé et Tutum mes zumelle nudiste poussinet, QAdou mon amour ♥♥♥, Sil mon Prince ♥, Gaun mon empirien ♥, Ghi mon yéti, Hunty mon Le dragon, Hiime ma méchante gentille, et tout le monde ♥♥

Lorelei _
MessageSujet: Re: Lorelei   Lorelei I_icon_minitimeMar 7 Déc - 18:39

Re bienvenu même si on se connait sans doute pas. Et ca c'est de l'histoire. c très long. je relirai tous plus tard quand j'aurai le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Tan-Flamm e PhenixTan-Flamm e Phenix



Masculin
Nombre de messages : 24
Ville : Neutre
Date d'inscription : 05/12/2010

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s):

Lorelei _
MessageSujet: Re: Lorelei   Lorelei I_icon_minitimeMar 7 Déc - 19:23

Bienvenue :D J'aime beaucoup comment tu décris son caractère Lorelei 88922 et le dilemne amour du risque/peur de décevoir ou faire une erreur Smile
Revenir en haut Aller en bas
OsthatoOsthato



Masculin
Nombre de messages : 1647
Age : 25
Race : Elfe
Armes : Lames rétractible
Ville : je suis du coté des plantes, peace and love
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s): Mise a jour requis X_x

Lorelei _
MessageSujet: Re: Lorelei   Lorelei I_icon_minitimeMar 7 Déc - 22:38

Bienvenue petite Humaine ^^
Revenir en haut Aller en bas
HiimeHiime
Membre du Staff


Féminin
Nombre de messages : 2543
Age : 26
Race : Chat-Garou
Armes : Le poison.
Ville : Chat Garou
Date d'inscription : 05/12/2007

Feuille de personnage
Song thème: E.S Posthumus - Pompeii
Relation(s): Ma couette ! Silvius & Ghirstot (Mes bisounours ♥), Ashura mon épouse d'amour, Liana ma chérie, Kiwi, Nayiwa, Eragon le vilain, Twiksouille, Laelou, Syrélias... Et ceux qui savent que j'les n'aimes ♥

Lorelei _
MessageSujet: Re: Lorelei   Lorelei I_icon_minitimeMer 8 Déc - 12:01

Je valide, amuse toi bien (:


« Even if the morrow is barren of promises,
Nothing shall forestall my return. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Lorelei _
MessageSujet: Re: Lorelei   Lorelei I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Lorelei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - :: LE REGISTRE :: présentations :: validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit