AccueilS'enregistrerConnexion

Venez vous faire déclarer et choisir votre armée dans CE SUJET !

Les groupes par armée sont crées ! Si vous n'avez plus de groupe ou pas le bon, il vous sera demandé de vous rendre dans le sujet ci-après rapidement.


Partagez | 
 

 Athénaïs, Guerrière des Ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarAthénaïs



Féminin
Nombre de messages : 137
Age : 25
Race : Demi-elfe
Armes : Un arc et une dague
Ville : Je dirais que tout est une question de point de vue....
Date d'inscription : 12/10/2010

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s): Du monde pleins la tête, du bon comme du mauvais, aussi bizarre que cela puisse paraître...

MessageSujet: Athénaïs, Guerrière des Ombres   Mer 13 Oct - 13:54

Athénaïs Darenth
Guerrière des Ombres





I. Le Monde de l'Alagaësia.


      Prénom ▬ Athénaïs
      Nom ▬ Darenth
      Âge ▬ 50 ans
      Lieu de Naissance ▬ Osilon
      Race ▬ Demi-Elfe de l'Empire
      Camp choisi & pourquoi ? ▬ Mauvais...
      Parce que finalement, Galba était pas si mauvais que ça.






      Caractère ▬ Athénaïs est une Demi-Elfe qui n’aime pas les ordres mais qui a un grand sens de l’honneur. Elle peut être aussi bien douce et calme que froide et insolente, elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense même si cela doit blesser autrui, le mensonge ne l'a gêne et pourrait très bien l'utiliser à son avantage.

      L’hésitation, elle ne la connaît pas, elle réfléchit, certes, mais parfois les situations nécessitent une réaction rapide. Elle est vive d’esprit, ne s’engage pas dans une situation si la cause en est flou ou si les circonstances ne sont pas déterminables, cependant, en cas de non choix, elle essayera de limiter les dégâts. Elle évite le plus possible la compagnie des Elfes, mais elle est particulièrement attirée par le monde des Hommes.

      Etant pour toujours dévoué, et de façon inconsciente au Tyran, elle agira toujours pour le compte de l'Empire, méprisant les Rebelles.

      Ce qu’elle déteste ? Que l'on s'en prenne à sa famille, qu'on la provoque et qu'on l'a traite comme une petite fillette. Elle aime énormément se battre, et sera prête à relever n'importe quels défis, aussi durs les uns que les autres.

      L’amour, un sentiment qu'elle a connut juste avec ses parents et qui la laisse toujours assez perplexe, parce qu'elle s'était jusque là toujours comportée comme une garçonne. Quant à l’amitié, il faut la mérité. Elle peut accorder sa confiance mais cela ne signifie pas que la personne ai son amitié, loin de là. Athé a beau aimer la compagnie, elle ne s’attache pas… ou du moins, elle ne s’attache plus à quelqu’un, à des personnes. Comment reconnaître son amitié à l’égard d’une personne ? Elle se confiera à elle et la protégera, veillera sur elle.



      Physique ▬ Si vous aviez - relativement - la chance de rencontrer Athé, ce qui en ressortira le plus sera sans doute ses yeux marrons presque noirs, ainsi que sa silhouette élancée et souple,assez musclée et petite. Du haut, ou plutôt du bas, de ses un mètre soixante-cinq, ce n’est pas par sa taille qu’elle s’imposera, mais plutôt par son assurance justifiée, son regard brillant d’intelligence et de raison, ainsi que par son autorité naturelle.

      Ses habits, malgré son ascendance, n’ont la plupart du temps rien de ceux d’un noble, mais plutôt, pour un bon combattant, une guerrière très performante. Et les personnes qui l’ont vu se battre ou exécuter une de ses cabrioles comprendront cependant pourquoi les longues robes et les parures ne sont pas faites pour elle!

      Son visage calme trahit une rage intérieure durement canalisée, et ses iris d’un marron fonçé impénétrable traduisent tranquillité ou fermeté suivant le contexte. Néanmoins sa voix étrangement basse et mélodieuse, lui donnera l’image d’une personne chaleureuse et à l’écoute même si on l‘a contrariée.

      Ses cheveux bruns et mi-longs sont quant à eux, le plus souvent, tirés en une queue-de-cheval, bien que l’utilité soit minime, vu que des mèches lui reviennent systématiquement devant le visage. Si elle ressemble bien plus à sa mère qu’à son père, elle n’a toutefois aucune marque visible de la race de celle-ci ; peut-être ses oreilles sont légèrement plus pointues, mais elle passerait bien facilement comme humaine.



      Faiblesses & Forces ▬ Pour ce qui est de ses forces, c'est une jeune femme dynamique, têtue et fière de la femme qu'elle est devenue. C'est une combattante très talentueuse, qui n'hésitera pas à utiliser tout de sortes de stratégies pour arriver à ses fins. Elle manie les armes à la perfection,
      Cependant, elle n'utilise pas la magie, ce qui l'avait désavantager dans certains combats contre les Elfes. Elle est donc très méfiante des magiciens, de toutes personnes qui utiliserait la magie en général.



      Histoire ▬
    Je suis née dans les bois du Du Weldenvarden, plus précisément à Osilon, une cité très gardée par les Elfes. Mes parents, Argënthir et Alice Darenth m'élevèrent comme mes 3 autres frères, Marvin, Tarod et Colgar, avant moi, c'est-à-dire, comme un mec. Cela ne me déplaisais pas, bien au contraire, mais à l'époque, je ne m'en rendais pas bien compte de cette forme d’éducation qui ne s'appliquait pas vraiment aux femmes.
    Mon père était le forgeron de la cité et avait une très belle réputation de maître d'armes incontesté. J'appris avec lui la manipulation des couteaux, épées et autre genre, tout comme mes frères, et j'ai même fabriquer mon propre arc, que j'ai appelé Artémis. A quatre, on s'entraînait tout les jours. Je m'entendais vraiment bien avec eux. Ensemble, on enchaînait gaffes sur gaffes. Les habitants nous regardaient toujours d'un air bizarre. Quant à ma mère, elle était une humaine, et on ne pouvait pas dire qu’elle était très bien vu dans le village, chose qui n’était pas pour moi un mystère parce qu'Osilon était une ville presque entièrement élfique, et très gardée comme je l'ai dis précédemment... Bref, elle nous apprenait toutes sortes de choses, que je trouvaient absolument débiles à l'époque, comme les maths, l'astronomie, l'histoire Elfique... Je me demandais par moment d'où lui provenait ce savoir... Ca, c'était le coté "chiant" mais, même si je me rends compte que aujourd'hui, je m'en sers tous les jours... Et oui, quand on est paumé, c'est toujours bien de savoir où se trouvait le nord grâce aux étoiles...
    Bref, j'aimais cette vie de un garçon manqué, seulement voilà, quelque choses changea brusquement nos vies...

    Et ce fut d’ailleurs une dure étape à passé. J’explique...
    Près de 10 années ont passé après ma naissance, et je pensais qu’on aurait eu la belle vie jusqu’au bout. Seulement voilà, ma mère, étant humaine, était de moins en moins accepté parmi les elfes de la cité. Et ce fut avec une excuse tout à fait pitoyable, genre je cite:

    - « Une humaine foulant le sol du Du Weldenvarden n’est pas la bienvenue parmi nous. Elle pourrait nous causer notre perte si elle venait à avouer notre emplacement dans la forêt Mère, qui nous protège depuis maintenant des centaines de siècles. En ces temps de guerre, aucun risques ne peut être pris... »

    En résumé, par peur d’une quelconque trahison de ma mère, le peuple nous à littéralement chassé d’Osilon, nous condamnant à ne plus jamais revenir ici si nous ne voulions pas subir de graves conséquences. Alors voilà, mon père à perdu son travail, nous avions perdus notre foyer, nos amis, et bien sûr, avec aucun endroit où aller...
    Bien sûr, j’étais encore bien jeune et beaucoup trop insouciante pour me préoccuper de ce qui se passait à ce moment là, mais j’avais quand même conscience que ce rejet allait changer notre façon de vivre, et nos opinions en ce qui concernait la race élfique, que nous considérions après cela comme injuste envers autrui, dépourvu de bienséance et quelque peu raciste envers les Hommes. Et à vrai dire, avec du recul maintenant, je n’ai encore aucune explications sur la raison exacte de leur haine envers nous, ne croyant pas un seul instant à la soi-disant «trahison possible» de ma mère. Une affaire bien suspecte j’ai envie de dire, mais que j’ai très vite laissé tombé parce qu’elle me rappelait la délicieuse enfance que j’avais passé là-bas, et me mettait alors dans une colère noire contre les habitants d’Osilon.

    Etant donné que nous étions obligés de quitter le Du Weldenvarden, nous nous sommes alors rendu dans la ville humaine la plus proche qu’il soit, Ceunon. Et ce fut là qu’une nouvelle vie commença.
    L’Homme est, sans hésitation, une race beaucoup plus affectueuse envers les étrangers que ne l’était les Elfes, puisqu’ils nous avaient accueillis généreusement en nous aidant à trouver un logement, du travail pour mes parents. Etait-ce par pitié pour notre pauvre famille qu’ils avaient décidé de nous aider, ou alors l’avaient-ils fait sous ordre de leur bonne conscience sage et généreuse? Aucun idée, toutefois, nous leur devions une fière chandelle, et ceci spécialement à l’ancien Tyran, le Roi Galbatorix.
    Celui-çi, par un quelconque moyen, avait été informé de notre venue sur ses propres terres et avait alors proposé un poste de forgeron dans la Capitale, Urû'baen pour le compte de l’armée impériale, chose que mon père avait mit un certain temps pour réfléchir à l’offre, avant d’accepter finalement de venir travailler pour le Roi. Et en même temps, je dois le dire, il n’avait pas vraiment le choix s’il voulait faire vivre notre famille bien qu’on ait eu perdu un membre juste après notre arrivée à Ceunon... Ma mère...
    Une mort naturelle... J’avais une cinquantaine d’année... Elle s’était endormie un soir au coté de mon père, et ne s’était plus jamais réveillée depuis... Personnellement, ce fut la crise, un choc impossible à encaisser. Je n’arrivais pas à accepter sa mort, puisqu’elle avait été un exemple pour moi, une sorte de rattachement avec le monde des femmes. Bien que j’ai été élevé comme mes frères, j’appréciais de pouvoir parler de mes différences avec eux, et ce avec ma mère. Elle avait toujours été là pour m’écouter et me conseiller... Et je venais de perdre à tout jamais ce lien, cette confidence, cette relation «mère-fille» qui m’était si chère...

    Dès lors, et pour oublier ma profonde peine, j’ai voulu travailler au coté de mon père dans la forge. Il était très admiré par ses confrères, puisqu’il était un des rares elfes qui s’alliaient avec le Tyran, et savait utiliser avec perfection l’art de créer une épée, arc, ou toute autre armes possibles. J’ai par ailleurs continué mon entraînements à l’épée et l’arc avec mes frères, ainsi que quelques hommes d’armes du Roi que je battais avec une certaine aisance. Eh oui, l’entraînement avec les elfes fut très bénéfique et j’ai alors acquis une haute fierté et confiance en moi. J’étais devenue une jeune femme autoritaire, et que l’on respectait (oui parce que je me considérais plus comme une humaine que comme une elfe, ne voulant plus du tout ressembler à eux...). Même mes frères me considéraient comme une puissante guerrière, coriace avec une volonté de fer. Je me suis alors fabriquée une dague que j’ai nommé Ataressë (Alice en langage elfique), en hommage à ma mère.
    Et petit à petit, notre famille gagnait en grade, en puissance, en autorité et le respect d’autrui, notamment grâce au travail de mon père qui fabriquait des armes exemplaires, combinant l’art de la magie avec celle de forgeron.

    Et puis vint la Guerre au Surda. Je voulais y aller, j’y étais physiquement et moralement préparée, mais mon père ne m’autorisa en aucun cas le droit de me rendre sur le champ de bataille, pensant qu’une femme de mon rang n’était en général jamais conviée à y participer. Mais je pensais surtout qu’il voulait préserver ma vie en m’épargnant d’une quelconque mort sur le terrain. Mais je ne l’avais pas écouté et partis avec mes frères au combat. J’avais hâte de pouvoir montrer au monde des Rebelles le fruit de mes entraînements intensifs à l’arc et l’épée, aux acrobaties dont j’étais capable, à leur faire gouter la finesse de ma lame et la précision de mes flèches...
    Mais quelque chose de tragique se passa...
    Deux morts qui m’ont marqué encore une fois à vie...
    D’abord celle de Marvin, mon frère aîné, que j’ai vu mort tué par un elfe sous mes yeux... Je l’ai très vite vengée, consumée par la rage et la tristesse...
    Et puis il y avait celle de Galbatorix...
    La nouvelle de la mort du Tyran, qui nous avait offert un foyer, une seconde vie, mon sang n’a fait qu’un tour, me rendant encore plus hargneuse et sans pitié...
    J’appris bien plus tard qu’Eragon, le fameux Tueur d’Ombre s’était fait un plaisir de tuer Galbatorix notre Roi. Je ne pouvais que le prendre très mal, et le maudire, priant pour lui que je ne le croise pas sur mon chemin...

    Mais, et d’une façon tout à fait étrange, nous n’avions pas perdu espoir, puisque le bruit du du Roi vivant, se faisait de plus en plus entendre. Plus déterminé que jamais, je voulus partir à sa recherche. Je voulais être sûre que cet espoir n’était pas un faux...



II. La Réalité.




      Pseudo ou Prénom ▬ Nirak
      Niveau de RP ▬ Nirak
      Présence sur le forum ? ▬
    Dieu que j'aime Eragon :p



Dernière édition par Athénaïs Darenth le Mer 13 Oct - 14:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarElena



Féminin
Nombre de messages : 265
Age : 23
Race : Humaine aux origines elfique
Armes : toutes et sorts puissant
Ville : Mauvais
Date d'inscription : 30/03/2010

Feuille de personnage
Song thème: http://www.youtube.com/watch?v=XD3JWLVpogc
Relation(s): Kai mon amour, Tum ma conseillère et petite fille à moi, Lalou et Osth mes jumeaux, Kany ma petite fille revenante, Fey ma fille empirienne...... Et pour tous ceux que j'ai oublié dsl mais j'ai des défauts de mémoire.

MessageSujet: Re: Athénaïs, Guerrière des Ombres   Mer 13 Oct - 13:57

Bienvenue sur le fow
Revenir en haut Aller en bas
http://magierpg.superforum.fr/
avatarHunter



Masculin
Nombre de messages : 687
Age : 22
Race : dragon
Armes : griffes et feu
Ville : Neutre
Date d'inscription : 14/04/2010

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s): Perchonne ne m'aime T.T sauf mon coin-coin ♥

MessageSujet: Re: Athénaïs, Guerrière des Ombres   Mer 13 Oct - 14:04

Bienvenue Ath' =D

Amuse toi bien ici ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatarAngeal



Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 24
Date d'inscription : 05/09/2009

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s):

MessageSujet: Re: Athénaïs, Guerrière des Ombres   Mer 13 Oct - 14:37

Magnifique vava, magnifique présa :O
Revenir en haut Aller en bas
avatarHiime
Membre du Staff


Féminin
Nombre de messages : 2543
Age : 24
Race : Chat-Garou
Armes : Le poison.
Ville : Chat Garou
Date d'inscription : 05/12/2007

Feuille de personnage
Song thème: E.S Posthumus - Pompeii
Relation(s): Ma couette ! Silvius & Ghirstot (Mes bisounours ♥), Ashura mon épouse d'amour, Liana ma chérie, Kiwi, Nayiwa, Eragon le vilain, Twiksouille, Laelou, Syrélias... Et ceux qui savent que j'les n'aimes ♥

MessageSujet: Re: Athénaïs, Guerrière des Ombres   Mer 13 Oct - 16:33

Une belle présentation, enfin !

Je valide, Amuse toi bien Wink


« Even if the morrow is barren of promises,
Nothing shall forestall my return. »
Revenir en haut Aller en bas
avatarEragon
Membre du Staff


Masculin
Nombre de messages : 2848
Age : 34
Race : Dragonnier/Humain
Armes : Epée/Arc/Magie
Ville : Bien
Date d'inscription : 12/03/2006

Feuille de personnage
Song thème: Hurricane 30 s to mars
Relation(s):

MessageSujet: Re: Athénaïs, Guerrière des Ombres   Mer 13 Oct - 16:53

Bienvenue ! Chouette encore un ombre à tuer !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Athénaïs, Guerrière des Ombres   

Revenir en haut Aller en bas
 

Athénaïs, Guerrière des Ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - :: LE REGISTRE :: présentations :: validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit