AccueilS'enregistrerConnexion

Venez vous faire déclarer et choisir votre armée dans CE SUJET !

Les groupes par armée sont crées ! Si vous n'avez plus de groupe ou pas le bon, il vous sera demandé de vous rendre dans le sujet ci-après rapidement.


Partagez | 
 

 Hellah Drottnïng | ACTUALISATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarHellah



Féminin
Nombre de messages : 387
Age : 22
Race : Elfe
Armes : Une rapiére elfique nommée Felagund deux poignads Illya & Faëra, un arc,carquois remplis de 50 fléches et sa magie
Ville : Bon
Date d'inscription : 24/02/2008

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s): C'est Novembre dehors, le soleil est blanc et glacé, c'est Novembre dans mon corps et mon coeur est vide et lassé de tous les signes de la vie autour de toi alors j'emmure mes sentiments pour qu'hiberne ce qui reste d'amour, que je renaisse le jour où tes doigts reviendront caresser mes joues jusqu'au sang. Il faudra bien que ce soit à ce point pour me faire oublier toutes ces saisons, du cauchemar de notre séparation ; mon dieu, Eragon, dis-moi que tu n'iras plus jamais si loin. Et si les mots sont les mêmes, je te dirais je t'aime ♥ Islanzadi ma tante qui m'a acceuillit près d'elle et m'a enfin permis d'être. À Calia, mon amie disparue, ma soeur, celle qui restera toujours à l'intérieur de mon coeur et qui continura d'y vivre, par-delà sa mort. Helen & Will ♥

MessageSujet: Hellah Drottnïng | ACTUALISATION    Lun 12 Juil - 20:06

Modèle de
Présentation





I. Le Monde de l'Alagaësia.



      Prénom ?Hellah
      Nom ?Dröttning - elle à repris celui de sa tante Islanzadi, ne connaissant pas son père -
      Âge ?54 ans et des brouettes, mais 23 en apparences.
      Lieu de Naissance ? Kirtan
      Race ? Elfe
      Camp choisi & pourquoi ? ?Le bien. Parce que cela va dans tous ses principes, elle serait incapable de faire partie de l'Empire, contre sa tante ...







      Caractère ?
      La première chose qu'il faut savoir sur Hellah c'est qu'elle se fou royalement des préjugés que l'on pourrait nourrir à son égard. Elle ne se préoccupe que d'elle-même et rare sont ceux à qui elle porte un certain intérêt. Il est rare qu'elle porte un intérêt concret envers une personne. Qu'elle s'autorise à l'aimer. Pourquoi ? Parce que l'expérience lui à bien appris que chaque rencontre, chaque bonjour se termine par un au revoir. Et elle préfére le dire, sans avoir le coeur lourd. C'est une personne lunatique, elle ne supporte pas que l'on essaie de la cajoler ou bien de la consoler pour diverses raisons. C'est vrai, elle est une femme. Une femme indépendante. Une elfe avec un caractère insupportable. Elle se débrouille toute seule et n'a besoin de personne. Encore moins de quelqu'un pour la rassurer. Hellah peut être d'humeur massacrante et dans ce cas-là, il vaut mieux éviter de se trouver près de sa personne. Surtout si vous êtes l'objet de son énervement. Heureusement pour vous, Hellah à beaucoup de contrôle sur elle-même. Ce qui ne veut pas dire qu'elle ne peut pas le perdre. C'est arrivé plusieurs fois, mais elle a toujours réussie à reprendre sur elle-même, avec des difficultés, il faut le reconnaître. Mais à part ça, Hellah est devenue très douée pour dissimuler ses sentiments. Si elle souffre, elle refoule. Si elle pleure, ce n'est pas elle, mais ses yeux. Si elle s'énerve, elle respire. C'est aussi simple que ça. Et puis, qui cela pourrait intéresser ? Elle n'est qu'une femme comme les autres. Enfin presque. Hellah est de nature provocante et insolente. Il faut bien qu'il y est un petit trublion. La jeune elfe apprécie aussi la solitude. Elle la trouve reposante et bien plus amicale qu'une foule. Que voulez-vous, ce n'est pas de sa faute si elle préfère être seule que mal accompagnée. Même si parfois, elle préférerait avoir des amies sur qui elle pourrait compter. Et pas simplement parce que maintenant, beaucoup de monde sait qu'elle est la nièce cachée de Islanzadi. Hellah a toujours été brillante. Avec Elidabomb, son tuteur, elle était l'enfant la plus épanouie qu'il n'eut jamais vu, toujours là à poser des questions et à exiger des réponses... une curiosité et une soif de savoir intarissable. Et oui comme quoi, un corps de rêve n'abrite pas obligatoirement du vide. Ceci est encore un préjugé. De toute manière, Hellah dénigre le droit de la juger à tout le monde. Pourquoi ? Parce qu'au fond, personne ne l'a connaît. Ou alors ceux qu'elle avait laissée la découvrir ne sont plus là pour en parler. Enfin bref, elle a toujours été une personne réfléchie avec des résultats très élevés, ne se contentant pas d'avoir la moyenne, car avant d'agir, elle analyse toujours une situation sous tous ses angles. Et ça ne lui prend que deux secondes. C'est un don d'observation qu'elle a toujours possédée et qui s'est encore affûtée lorsqu'elle a grandit. Il lui arrive d'être calme aussi. Lorsqu'elle est fatiguée, mais en général, c'est une personne énergique vingt-quatre heures sur vingt-quatre. De plus, elle tient énormément à son indépendance. Mais vous deviez l'avoir deviné. Ce que l'on ne comprend pas forcément c'est qu'elle est autonome depuis pas mal de temps maintenant. Et qu'elle n'a besoin de personne pour l'aider à vivre. En plus de ça, Hellah déteste que l'on rabaisse ses capacités sous prétexte qu'elle est de sexe féminin. Oui, il y a encore des machos de nos jours, n'allez pas croire le contraire. Elle fait ce qu'elle veut, quand elle le veut, point final. Ceux qui ne l'ont pas compris se sont pris quelques coups sur la tête d'ailleurs. Plus jeune, alors que Hellah n'était qu'une petite fille, elle était rejetée par les autres, parce qu'elle était ... "bizarre". On lui ordonnait de partir, parce que l'on ne voulait pas d'elle. Et elle le faisait. D'un côté elle n'avait pas vraiment le choix mais d'un autre, ça la révoltait. Au final, elle s'y est faite. On s'habitue à tout de toutes manières. Aujourd'hui cependant, c'est cela qui a développé son autonomie. Et ce petit brin d'insolence qui fait d'elle une vraie femme libérée, elle le possède toujours et elle ne se prive pas pour l'utiliser, ayant une "véritable langue de vipére". Hellah couvre tous ses petits coins sombres au fond d'elle-même en se montrant comme étant une personne cynique, un brin chaleureuse et derrière des sourires et des plaisanteries, il ne faut pas croire qu'elle n'a pas de coeur, juste qu'elle est ... maladroite. Enfaîte, elle ne trompe personne d'autre qu'elle-même. Parce qu'au fond, Hellah ne se connaît pas très bien. C'est peut-être pour cela qu'elle ne laisse personne la découvrir réellement. Ça lui fait peur.

      Physique ?
      Hellah ne le nie pas, elle est belle. Seulement contrairement à une majorité de la population féminine, elle ne s'en vante pas et ne s'en sert qu'en cas d'extrême nécessité. N'allez pas croire que cette beauté lui déplaît, mais simplement que ça l'a laisse purement et simplement indifférente. Ce qui n'est cependant pas le cas de tous le monde, particulièrement la gente masculine. Qui n'a jamais rêvé de passer ses doigts dans ses cheveux si soyeux ? Si brillant... Qui n'a jamais désiré de caresser cette peau de pêche, à la texture paraissant si douce ... si bien que l'on aimerait vérifier. Et pour finir, qui ne souhaiterait pas mourir en se noyant dans ces deux fabuleuses prunelles océanique. On peut l'envier. La détester pour cette beauté parfaite, innocente qu'elle posséde. La jalouser parce que chez elle, cette beauté est naturelle, nul besoin de produit pour l'embellir, elle l'est déjà au quotidien. Mais elle n'en à cure, elle ne se considére pas comme étant un icône de perfection, un modéle à imiter, bien au contraire. Elle à un corps plutôt fin et assez musclé. Tout en finesse et surtout sans excès. Elle ne ressemble pas à Mademoiselle Muscles, c'est le moins qu'on puisse dire, ce qui signifie pas qu'elle n'en possède pas. De plus, son corps est aussi très souple et plein de tonicité. Il faut dire qu'elle c'est toujours énormément dépensée, jeune ou adulte. Et cela porte ces fruits. Revenons sur sa chevelure ... comme déjà précisé, celle-ci parait douce et soyeuse, ce qui est le cas. Elle est aussi brune avec des reflets chatoyant au soleil. Elle encadre son visage fin et délicat en retombant gracieusement sur ses épaules. Hellah a un petit nez droit légèrement retroussé, des pomettes saillantes et un menton volontaire, typique de la famille à laquelle elle appartient. Il n'y a que ses yeux pour la différencier des autres membre de la famille Dröttning et cela lui laisse penser qu'elle les tiens de son géniteur. Quant à ses lèvres, il arrive que celles-ci s'étirent en un mince sourire, souvent sarcastique. Dévoilant une dentition blanche et alignée. Malgré le temps et sa négligence, on pourrait penser que le temps à prit soin d'elle à sa place. Aujourd'hui c'est une belle jeune femme qui se tient devant vous. Certes un peu plus petite que les autres elfes, mais pas moins élancée. Cela ne retire rien de son charme bien au contraire, même si cela l'a longtemps complexée. Tous ce qui est petit est mignon après tout ....

      Faiblesses & Forces ?
      Ses faiblesses premières sont ses sentiments. Elle les emmure pour ne pas souffrir et ceux-ci l'emprisonne dans une personne qu'elle ne souhaite pas être. Froide et calculatrice. Cependant, elle ne peut empêcher son coeur d'aimer et elle a peur, une peur irrationelle qu'on lui retire les personnes à laquelle elle s'attache, cela est arrivé tellement de fois ... tout d'abords avec des parents qu'elle n'a jamais connus, Elidabomb, Calia ... bref. Sa peur est fondée et elle donnerait sûrement sa vie à la place de celle d'un ami. C'est sûrement ce qui peut la rendre vulnérable. Mais cela fait aussi sa force. C'est ce qui la pousse en avant, c'est sa détermination à réussir et à vivre. Elle à été trop longtemps seule.

      Histoire ? !
    « Il y a des histoires comme ça qui ne se raconte pas... des histoires qui commencent par "il était une fois" et qui se terminent par " Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants"... Pour la fin de mon histoire, je n'ai aucune idée de la façon dont elle s'achèvera. Ce que je sais, c'est qu'elle n'a jamais commencée comme les contes de fées. Parce que ma vie n'en a jamais été un. C'est pourquoi personne ne veut l'entendre avant de s'en aller dormir, le soir. C'est pourquoi ma vie est un grand point d'interrogation. Parce qu'elle n'est que mon cauchemar à moi. Je ne débuterais donc pas par le fameux "il était une fois", je ne sais même pas par où commencer. Peut-être par le début, oui ça serait pas mal ... »

    Avant la naissance d'Hellah ainsi que celle de nombreuses personnes, le temps prospérait toujours. Même si le bonheur arrivait sur sa fin. C'est une histoire plutôt compliquée d'ailleurs, à croire que les ennuis sont survenus avant même qu'elle ne naisse. Sa mère n'était autre que Slytha, la soeur d'Islanzadi. D'ailleurs, c'est dernières s'entendaient bien, merveilleusement même et étaient inséparables. Comme deux soeurs diriez-vous. Elles partageaient tout. Sauf que Slytha avait un secret, qu'elle n'a jamais révélée à sa soeur. Elle aimait un elfe, un simple elfe .. sans aucun rang, sans aucun intérêt réel, elle l'avait rencontré il n'y a pas bien longtemps d'ailleurs, mais il avait su la charmer au plus profond de son coeur. Il se nommait Ayawamat. Il n'était pas spécialement beau, mais avait des yeux d'une telle profondeur ... bleu comme le ciel, bleu comme la Mer ... elle entretint une relation intime et cachée avec lui. S'y attacha. Sans jamais en parler à qui que ce soit comme il le lui conseillait. C'est ainsi qu'Hellah naquit, dans l'amour de sa mère, mais aussi dans le mensonge. Une tromperie qui fut fatale. Alors que Slytha mettait sa fille au monde et que les elfes s'occupaient de son enfant, Ayawamat vint la voir et la tenta en lui proposant de partir du DuWeldenvarden. S'installer dans un endroit où ils seraient en paix ... éternellement. Il réussit à convaincre sa femme et alors qu'elle préparait elle-même un chariot de provisions et de tout ce qu'ils avaient besoin, Ayawanat assassina les femmes qui avaient mises sa fille au monde. Puis, alors qu'ils partaient, il déposa son enfant dans l'herbe, dédaigneux et l'abandonnant ainsi, repartie avec Slytha vers la sortie de la forêt, la laissant dans l'ignorance. Il n'était pas stupide, Slytha n'autoriserait jamais qu'il laisse Hellah comme cela. Mais comme cette chère enfant n'avait pas la moindre valeur à ses yeux, il préférait la laisser derrière lui. C'est comme cela que quelques semaines plus tard, la fille de la reine trônant à la tête des elfes à l'époque fut tuée, trahie par son amant, livrée à l'empire comme étant une princesse d'Ellesméra. Quant à Ayawanat, il disparut et plus personne n'entendit réellement parler de lui. Évidemment, Hellah ignore cette partie de l'histoire. Il y a à peine quelques mois qu'elle sait qu'Islanzadi est sa tante d'ailleurs. Mais ne nous précipitons pas. C'est donc dans l'herbe, près du village de Kirtan qu'Hellah fut découverte par un elfe du nom d'Elidabomb. Celui-ci l'a prit sous son aile et l'adopta purement et simplement. Il s'en occupa comme si c'était sa propre fille, sous le charme des prunelles saphir de l'enfant.

    Il vivait un peu comme un ermite, seul dans sa cabane, éloigné de la population. Hellah grandit avec lui, la présence seule du vieillard lui convenant parfaitement. Elle était reposante, apaisante et instructive car dès son plus jeune âge, il lui apprit les rudiments de la grammaire de l'ancien language, mais aussi de la magie. C'était un homme bon qui aimait entretenir la curiosité d'Hellah et lui apprendre toute sorte de chose, comme s'il façonnait un être qu'il savait avoir un destin hors du commun. Il le voyait sur son visage, les moments où elle affichait une forte maturité pour passer la seconde d'après à l'état d'esprit d'enfant qu'elle était. Il l'aimait comme sa propre fille. Cependant le recul occasionné du vieil homme faisait qu'Hellah portait la même étiquette que lui. Lorsqu'elle se rendait à Kirtan, une ville qu'elle aimait comme étant sa ville natale, elle n'était pas réellement acceptée parmi les elfes de son âge. Elle était même le dindon de la farce, le bouc émissaire, celle dont tous le monde se payait la tête sans qu'elle ne veuille répliquer. Sa vie lui suffisait amplement, même si pendant son enfance, elle en souffrit beaucoup.

    Lorsqu'elle eut quarante-cinq ans, les choses basculèrent considérablement. Hellah avait alors bien grandit, même si elle n'était pas encore bien vieille si l'on considérait la longévité elfique. Elle était partie l'espace d'une demi-heure chercher des framboises qu'elle affectionnait tant, pour les offrir à son tuteur, comme il le lui avait demandé. Lorsqu'elle était revenue ... elle l'avait retrouvé mort, une expression d'horreur sur le visage. Hellah avait fait tomber son panier et c'était ruée sur lui, ne réalisant pas tout de suite que la dernière fois qu'elle l'avait vue en vie, c'était lorsqu'il lui souriait gentiment à sa demande ... peut-être avait-il eu conscience que cela arriverait et qu'il lui avait demandé de partir, pour ne pas qu'elle assiste à cela ? Cependant ce n'était pas une mort naturelle ... il c'était tout bonnement fait poignarder et Hellah ne le saura sans doute jamais ; le fait qu'elle était de sortie lui avait sauvée la vie. Aujourd'hui sans doute telle peut-être, mais son tuteur fut tué à sa place, peut-être dans une tentative pour l'empêcher d'accéder à la majorité et de retrouver plus tard sa tante et la famille royale, faisant d'elle une princesse d'Ellesméra, mais aussi peut-être une héritière du trône possible, bien que le pouvoir ne soit pas à son goût. Cette tentative avait échouée et Hellah, après l'avoir enterré sur le lieu de leur rencontre dans une tombe de cristal, était partie sur les routes, à la recherche du bourreau, envieuse de vengeance.

    Cela l'emporta sur de nombreuses rencontre dont la plus marquante fut celle avec sa tante. Puis celle avec Eragon, celui qui avait fait revivre l'âge des dragonniers .. embarquée à cause de lui dans de nombreuses quêtes, elle apprit à s'attacher au jeune homme un peu plus qu'elle ne l'avait fait avec quiconque. À côté de cela, elle poursuit toujours ses efforts pour savoir qui étais son père ... ce qui évidemment, pourrait avoir des conséquences ...



II. La Réalité.





      Pseudo ou Prénom ?Caroline
      Niveau de RP ? Je dirais 8/10 .. m'enfin je sais pas (a)
      Présence sur le forum ? ? Presque tous les jours


Revenir en haut Aller en bas
avatarEragon
Membre du Staff


Masculin
Nombre de messages : 2848
Age : 34
Race : Dragonnier/Humain
Armes : Epée/Arc/Magie
Ville : Bien
Date d'inscription : 12/03/2006

Feuille de personnage
Song thème: Hurricane 30 s to mars
Relation(s):

MessageSujet: Re: Hellah Drottnïng | ACTUALISATION    Lun 12 Juil - 20:40

Hellah <333333
Revenir en haut Aller en bas
 

Hellah Drottnïng | ACTUALISATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - :: LE REGISTRE :: présentations :: validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit