AccueilS'enregistrerConnexion

Venez vous faire déclarer et choisir votre armée dans CE SUJET !

Les groupes par armée sont crées ! Si vous n'avez plus de groupe ou pas le bon, il vous sera demandé de vous rendre dans le sujet ci-après rapidement.


Partagez | 
 

 Un étrange homme (ou deux ?) (PV Valaraukar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarNihil



Masculin
Nombre de messages : 7
Race : Humain
Armes : Une épée
Ville : Neutre
Date d'inscription : 29/12/2009

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s):

MessageSujet: Un étrange homme (ou deux ?) (PV Valaraukar)   Lun 22 Fév - 14:12

    Nihil aimait bien cet endroit... Pourquoi ? Il y avait plusieurs raisons à cela. Premièrement, il n'y avait personne. Et nihil aimait -voir adorait ?- la solitude. Lui et le contact, la diplomatie et le reste, ça n'avait jamais été son truc. Enfin si, avant. Mais avant, c'est avant.... C'est pas après ou un truc comme ça... Mais avant quoi ? Avant le suicide de sa soeur, sans doute.
    Deuxièmement, il y avait dans la crête quelque chose de bien agréable : c'était tout d'abord une forêt. Et en plus, une forêt trèès... Sauvage ? Oui, c'était le bon mot. Sauvage. On sentait bien que les autres hommes avaient une certaine réticence à aller là bas. Nihil n'avait jamais compris pourquoi.
    Ah oui, c'est vrai. Parce que lui, il était étrange. Ou bizarre. Enfin c'est ce que les autres lui disaient. Oui, Nihil savait bien qu'il était toujours décalé par rapport à la société normalisée... C'est bien logique, en même temps : quand on a subit le choc de voir la personne auquel on tenait le plus mourir, on n'est jamais le même. On devient renfermé sur lui même, incapable de comprendre le bonheur des autres.
    En même temps, les autres ne faisaient jamais aucun efforts pour le comprendre... Alors pourquoi ne pas faire tout de manière réciproque ?

    Eum, bref, où j'en était ? à oui. Pourquoi donc aimait-il la crête ? Troisièmement, c'était le seul endroit où on lui foutait la paix ! C'est vrai quoi ! Autre par, y'avait pas une seule seconde où quelqu'un ne te bousculait pas ou autre... Bref, quel plaie d'être aveugle !

    Soudain, Nihil se redressa, les oreilles à l'affut. Des pas. Et merde ! Y'a donc pas un seul moment où pouvait être tranquille ? Le pire, c'est que ça devait surement être un de ces stupides bandits ou un truc comme ça... Il empoigna rapidement son bâton dans sa main droite. Sa gauche se crispa sur son bandeau qu'il avait enlevé, révélant deux trous noirs profonds.
Revenir en haut Aller en bas
avatarValaraukar



Masculin
Nombre de messages : 264
Race : Elfe
Armes : Une épée à deux mains couleur ébène
Ville : Reavstone
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Song thème: http://www.youtube.com/watch?v=VoaUYcwEpSw
Relation(s): Grimmandir, mon ami, mon âme, mon coeur, ma vie,...mon dragon // célibataire, mais est-ce étonnant?

MessageSujet: Re: Un étrange homme (ou deux ?) (PV Valaraukar)   Lun 22 Fév - 15:25

Je marchais depuis maintenant plusieurs heures lorsque j'ai décidé de trouver un endroit où me reposer un peu et manger. Je repérais alors une petite clairière et décidais de m'y rendre sans savoir qu'il y avait déjà quelqu'un. Ce ne fut qu'une fois arrivé à ladite clairière que je remarquais le jeune garçon. Il tenait un bâton de bonne taille et je tressaillit en remarquant les deux trous qui auraient du contenir ses yeux. Il semblait près à se défendre, mais n'ayant aucune intention de me battre et surement pas avec un jeune humain aveugle, je pris la parole.

Bien le bonjour jeune-homme, je m'appels Valaraukar dit Dragon d'ébène. Je ne désir pas vous importuner, je cherchais juste un endroit pour me reposer après plusieurs heures de marche.

Voulant à tout pris éviter une inutile bagarre, je surenchéris.

Si vous le souhaitez, je vais me trouver un autre endroit où ma présence ne vous dérangera pas.

Sur ceux, je fis demi-tour et recommençais à marcher. Je sais d'expérience qu'un aveugle est redoutable au combat si bien entrainé et je n'avais vraiment pas envi de me battre avec un enfant. Mes pas étaient lourds de fatigue et mes pieds me faisaient mal, ce qui du fais de ma prison d'acier était absolument insupportable. Si quelqu'un pouvais imaginer ce que j'étais près à faire pour pour déchausser mes bottes et tremper mes pieds dans une rivière fraiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatarNihil



Masculin
Nombre de messages : 7
Race : Humain
Armes : Une épée
Ville : Neutre
Date d'inscription : 29/12/2009

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s):

MessageSujet: Re: Un étrange homme (ou deux ?) (PV Valaraukar)   Mar 23 Fév - 1:37

    Au fur et à mesure que les pas se rapprochaient, Nihil se sentait de plus en plus nerveux. Après une rapide évaluaton son-distance, il se rendit compte que l'homme qui se rapprochait semblait très... Barraqué ou tout du moins extrémement lourd. Pourtant, l'allure était rapide, le pas svelte, léger, agile... Quoique un peu lourd, parfois, mais agile. Deux informations contradictoires sebousculaient dans la tête de Nihil. Il se mît a percevoir la respiration de l'homme (il en était sur maintenant car les inspiration étaient longues et profondes, différentes de celle d'une femme), et en déduit donc que celui ci devait être proche de lui maintenant. Il devait être encore sous le couvert des arbres, mais pas bien loin d' l'orée, sans aucun doute. La respiration s'accelera de manière presque pas perceptible, mais assez pour que Nihil la perçoive. De la surprise ? Peut être. Pour le coup, il ne pouvait en être certain. Mais peu après, elle redevint normale. L'homme n'avait aucune difficultés a masquer rapidement une émotion de manière Efficace : Nihil ne percevait plus aucune des perturbations q'il avait repéré quelques secondes avant à peine. Mais bon. Cela était sans doute un détail sans importance, alors il l'oublia aussitôt.

    L'homme prit la parole. Il y avait comme un espèce de masque sur sa voix, aussi Nihil en déduit qu'il portait un casque, ou un masque. Il léger cliquetit de métal lui donna la repnse : un casque, et une armure (sans doute très bien huillée). L'homme devait être d'une force colossale pour porter une telle armure par cette chaleur sans que cela ne se ressente trop : Nihil ne l'avait pas remarqué avant ce petit bruit...
    Le ton avec lequel parlait l'homme plut aussitôt a Nihil : il y avait dans sa voix un brin de... Politesse, tout d'abord, ce qui n'était pas courant chez les gens qui lu adressait la parole (ceux la tombaient trop souvent dans le préjuge de l'aveuglement pouilleux mendiant). Mais il y avait aussi... Un peu de lassitude, sans doute, de la fatigue. Tolérance. Cela faisait chaud au cœur d'être considéré comme une personne comme les autre, comme s'il n'avait pas deux abimes a la place des yeux. Nihil perçut a peine la dernière phrase de l'homme en armure, et n la comprise seulement en entendant les pas commencer a s'éloigner.
  • "Vous... Vous pouvez rester, Monsieur, vous ne me dérangez aucunement !"
    Bizarrement, c'était étrangement vrai. Nihil avait assez plus du mépris des gens que de leur présence. Il se rassit sur le rondin de bois, reposa son bâton devant lui et invita d'un geste la personne a s'asseoir en face de lui. Par politesse, pour ne pas lui infliger la vue de ses orbites brûlés, Nihil renoua d'un geste expert son le ruban blanc au dessus de ses yeux.
  • "Je me nomme Nihil."
    Valaraukar. L'autre s'appelait Valaraukar. Ce n'est qu'a ce moment la que Nihil se remémora qu'il s'était presenté....
Revenir en haut Aller en bas
avatarValaraukar



Masculin
Nombre de messages : 264
Race : Elfe
Armes : Une épée à deux mains couleur ébène
Ville : Reavstone
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Song thème: http://www.youtube.com/watch?v=VoaUYcwEpSw
Relation(s): Grimmandir, mon ami, mon âme, mon coeur, ma vie,...mon dragon // célibataire, mais est-ce étonnant?

MessageSujet: Re: Un étrange homme (ou deux ?) (PV Valaraukar)   Mar 23 Fév - 9:57

J’avais fais à peine trois pas lorsque la petite voix hésitante du jeune garçon retentie. Il m’invitait à resté. J’avouerais avoir du mal parfois à comprendre les humains. Ils pouvaient se montrer méfiant au moindre geste de votre part mais d’un seul coup, ils devenaient accueillants. Dans le cas présent, ce n’était pas pour me déplaire. L’endroit était agréable et le jeune homme semblait finalement moins agressif que ce que j’eu pensé. Sans doute l’absence de ses yeux provoquait, en plus de son jeune âge, une certaine paranoïa. Je ne me fis pas prier et fit demi-tour, enregistrant au passage son prénom fort original. Je parcourus la distance qui me séparais de l’endroit qu’il m’indiquait en une dizaine de pas et me plantais debout devant lui. J’eu alors un reflex qui au vue des circonstances fut totalement idiote. Je portais deux doigts à mes lèvres et allais le saluer selon la méthode elfique lorsque je me rendis compte de l’absurdité de ce geste.

Je m’agenouillais alors dans un grand « Chlonk » de métal et amenais ma main au niveau de la sienne. Je la saisi doucement afin de ne pas l’effrayer et la serrais légèrement.

Je suis ravi de faire votre connaissance Nihil Elda et je vous remercie d’accepter que je puisse me reposer ici même. Il est rare de nos jours de trouver des gens toutes races confondues qui soient aimables et accueillantes. Je vous promets de me faire discret durant les quelques heures où je vais rester, je ne vous embêterais pas.

Je lui rendis sa main et me redressais avant de m’écarter pour me placer un peu plus loin afin de ne pas empiéter sur son espace.
Revenir en haut Aller en bas
avatarNihil



Masculin
Nombre de messages : 7
Race : Humain
Armes : Une épée
Ville : Neutre
Date d'inscription : 29/12/2009

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s):

MessageSujet: Re: Un étrange homme (ou deux ?) (PV Valaraukar)   Mar 23 Fév - 11:13

  • Presque aussitôt, Valaraukar fit demi tour, acceptant son invitation. POurquoi avait-il dit ça ? Lui,presque ermite, inviter un homme qu'il avait vu pour la première fois aujourd'hui ? Cela ne lui ressemblait guère. Et pourtant, il l'avait fait, spontanémenten plus, presque sans aucune hésitation. Il y avait quelque chose qui ne semblait pas tourner rond. Quand Valaraukar fit une dizaine pas dans sa direction, Nihil sentit de nouveau cet espèce de décalage entre l'allure agile du pas et sa lourdeur. Mais étrangement, Nihil ne trouvait pas cela désagréable. C'était juste surprenant, sans plus. Généralement, quand quelqu'un se situait près de lui, il y avait toujours une certaine gêne. Nihil sentait toujours un mal aise en percevant la personne. Mais là, cela ne se produisait pas. Dans l'univers de ses perceptions audibles, les gens faisaient toujours du bruit. Ils brisaient le silence, arrêtaient le bruissement des feuilles porté par le vent, stopaient la course belle du daim, et tout ça avec toujours une brutalité... Bestiale.

    L'homme se baissa, faisant un bruit énorme avec son armure. Ses mains chaudes se saisirent de sa main droite. Malgrés la fermeté de la poigne, Nihil sentit une certaine douceur dans ce geste, aussi il accepta ce contact. Aussi loin que sa mémoire remonte depuis qu'il s'était brûlé les yeux, personne ne lui avaiy serré la main comme il aurait fait tout autre homme. Valaraukar prit la parole. Nihil Elda ? Il ignorait ce que voulait dire ce titre, mais de la manière dont il le disait, il s'agissait sans doute d'un titre honorifique. Nihil se mit à s'interesser plus au son de la voix de l'homme plus qu'à autre chose. De nouveau, il y avait cette particularité. Normalment, dés qu'un humain prenait la parole, la nature se taisait, pour que les autres puissent l'écouter. Chaque mutilait les sons à chaque mot. Mais là... Ce n'est pas ce qui se passait. C'était comme si on rajoutait une second voix à un chant. C'est différent, et surtout, c'est beau. Comment quelqu'un pouvait-il faire ça ? Ce n'était pas fait exprès, ce que faisait Valaraukar. Mais c'était... Instinctif, sans doute.

    Nihil comprit soudain quel était cette chose étrange : Valaraukar se confondait aisément avec les sons aux alentours. Ce que Nihilentendait depuis le début, ce n'était pas l'homme qui le faisait. Seule l'armure était bruyante. Le reste n'était que... Silence.
  • "Vous pouvez parler, cela ne me dérange pas. C'est étrange. Vous n'êtes pas comme les humains normaux. Vous ne déformez pas l'espace et la nature... Votre voix... Ressemble au chant du rossignol. " Nihil avait une voix légèrement rêveuse. Une consttation s'imposa soudain dans son esprit :
  • "Vous n'êtes pas humain. Vous êtes... Je ne sais pas. Qui êtes vous ?" il se reprit juste après : "Si ce n'est pas indiscret, bien sur !"
    Finallement, la présence de Valaraukar était... Reposante. Oui, c'était le mot adéquat.
Revenir en haut Aller en bas
avatarValaraukar



Masculin
Nombre de messages : 264
Race : Elfe
Armes : Une épée à deux mains couleur ébène
Ville : Reavstone
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Song thème: http://www.youtube.com/watch?v=VoaUYcwEpSw
Relation(s): Grimmandir, mon ami, mon âme, mon coeur, ma vie,...mon dragon // célibataire, mais est-ce étonnant?

MessageSujet: Re: Un étrange homme (ou deux ?) (PV Valaraukar)   Mar 23 Fév - 12:27

Je souris intérieurement en sentant que le jeune garçon ne repoussait pas ma main. J’appréciais grandement le contact physique avec d’autres personnes car étant sans cesse évité, esquivé ou repoussé à cause de mon apparence, je ne pouvais jamais avoir le plaisir d’offrir une poigner de main. Aussi le fait que Nihil l’accepte volontiers me plus. Il y avait une chose qui due aider sans doute. Il était aveugle. Bien que j’en fus navré pour lui et c’était peu dire, c’était également un avantage. Puisqu’il ne pouvais se fier aux apparences, il était obligé de chercher le fond même des gens, de trouver leur fort intérieur et donc de rencontrer leur cœur. Il semblait avoir plus ou moins cerné le miens.

Je fus agréablement surpris de ce qu’il me dit en réponse à ma proposition de m’écarter et de faire silence. Une voix semblable au chant du rossignol. C’était très aimable de sa part et relativement plaisant à entendre. La question qui suivit, elle me surprit hautement. Non pas qu’elle me dérangeait ou qu’elle m’insultait, c’est simplement que j’étais habitué à ce que même sous mon casque les gens reconnaissent en moi un elfe. Aussi répondis-je doucement, d’une voix calme, presque amusée.

En effet jeune Nihil, je ne suis pas un humain et pour cause est que je suis un elfe. Ne vous inquiétez pas, je n’ai pas mal pris votre question. Elle semble de plus de circonstance puisque nous en somme au stade des présentations.

J’hésitais et finalement me lançais.

Et vous Nihil pourquoi un humain si jeune que vous se retrouve seul ici ? Si ma question ne vous dérange pas, naturellement.


Je m'assis, comme à l'habitude dans un grand bruit de casserole et sortie de ma besace deux belles et grosses pommes. Avant qu'il n'ait répondu, je lui repris la main et y plaçais délicatement le fruit.
Revenir en haut Aller en bas
avatarzahk



Masculin
Nombre de messages : 1903
Age : 20
Race : Humain
Armes : Un sabre
Ville : -
Date d'inscription : 16/02/2009

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s):

MessageSujet: Re: Un étrange homme (ou deux ?) (PV Valaraukar)   Mer 23 Juin - 16:49

[sujet replacé... Désolé de la réponse tardive ^^]
Revenir en haut Aller en bas
avatarNihil



Masculin
Nombre de messages : 7
Race : Humain
Armes : Une épée
Ville : Neutre
Date d'inscription : 29/12/2009

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s):

MessageSujet: Re: Un étrange homme (ou deux ?) (PV Valaraukar)   Jeu 24 Juin - 14:57

    Nihil laissa passer un temps après la réponse de l'homme. Enfin... de l'elfe. Il était... surpris. Voir même stupéfait. Dans sa courte existance, il n'avait jamais encore rencontré d'elfes. Il en avait beaucoup entendu parlé, mais jamais en bien, d'ailleurs. Toujours, ils étaient peints comme des monstres, des gens froids, sans foi ni loi. Toujours et encore des préjugés. Tel semblait être la loi dans ce monde. Encore une fois cette triste loi était encore vérifiée. Nihil en éprouva aucun mécontentement, aucune déception : s'il fallait qu'il fasse l'expérience de tout et n'importe quoi avant de juger... qu'importe, il le ferait.

    Par contre, la question que Valaraukar posa laissa Nihil totalement interdit. Il se rendit compte à quel point la réponse était simple.
  • Eh bien... Vivre parmi d'autres personnes sans que personne ne vous accepte en tant que vrai homme... comme si vous étiez quelqu'un différent de tous les autres... Juste à cause d'une simple cécité... J'ai beaucoup du mal à accepter ça. Seulement quelques personnes m'acceptaient à part entière sans se soucier de mes yeux crevés, et celles ci sont mortes.
    Il hésita un instant, puis se lança pour rajouter :
  • Pourquoi devrais-je faire subir à des gens ma présence s'ils ne la souhaitent pas ?

    Nihil se rendit compte à quel point ce qu'il disait pouvait rejoindre ce que pouvait peut-être ressentir l'elfe qu'il avait en face de lui. Il laissa encore passer un temps avant de murmurer de façon à peine audible :
  • Peut-être avez-vous des raisons semblables, quant-à votre présence ici, non ? Être considéré comme un monstre à cause de son sang ne doit pas être plaisant, loin de là, je suppose.
    Les gens ne devaient jamais se rendre compte de ce que les autres pouvaient ressentir à cause de leur actions, de leurs regards de leurs paroles. Il ne devaient pas savoir qu'un simple rejet pouvait transformer la vie d'un homme en enfer... Non, sans doute pas.


(désolé encore du retard... et de la longueur du post...)
Revenir en haut Aller en bas
avatarValaraukar



Masculin
Nombre de messages : 264
Race : Elfe
Armes : Une épée à deux mains couleur ébène
Ville : Reavstone
Date d'inscription : 11/02/2010

Feuille de personnage
Song thème: http://www.youtube.com/watch?v=VoaUYcwEpSw
Relation(s): Grimmandir, mon ami, mon âme, mon coeur, ma vie,...mon dragon // célibataire, mais est-ce étonnant?

MessageSujet: Re: Un étrange homme (ou deux ?) (PV Valaraukar)   Jeu 24 Juin - 16:30

Bon, là, franchement, je n'ai pas pu faire autre chose que rire...Ce qui n'arrive jamais.
Mais que voulez-vous que je réponde à tel paroles?
Non, franchement?

Il arrive en effet que les apprence soient trompeuses et souvent, c'est la peur qui guide les gens. La peur de la différence. Sans vouloir vous offenser, il me semble que ce qui vous mène ici, d'après vos dires rejoin mon point de vue. Vous êtes aveugle et les gens, dans leur stupidité due à la peur voient en vous un danger. Ne me demandez pas lequel, je n'en sais rien. Mais vous êtes différent, c'est tout, c'est suffisent pour eux, trop pour vous.

Je marquais une légère pause. Lorsque l'on tiens ce genre de discour, on marque toujours une pause, c'est ce qui fait toute l'intensité de ce qui vient. Ce que l'on dit avant n'est rien de plus qu'une introduction.

Me concernant, voyez-vous, c'est différent. Ce n'est pas ma différence qui fais que je suis rejeté, enfin, plutot évité d'ailleurs. Non, ce qui fait que je suis seul est que la peur que ressentent les gens vient de moi, non de leurs préjugés. Comment dire, imaginez un elfe mesurant 1 mètre 80, voir 2 mètres lorsque mon heaume est en place sur ma tête. Imaginez que je suis entièrement vêtue d'une armure d'acier noir ou couleur ébène plutôt. Une armure avec une grosse tête de dragon sur la poitrine et une immense épée à deux mains de la même couleur dans le dos.
Les gens n'ont pas peur parce que je suis un elfe ou parce que je suis trop grand. Ils ont peur car je fais peur. A voir en tous les cas.


Nouvelle pause. Il faut toujours refaire une pause après avoir dit la partie importante de notre discour. Pourquoi? Cela laisse le temps à chaque mots de bien pénétrer le cerveau de votre ou de vos interlocuteurs.
...
Bon, c'est assez long, je poursuis.

Vous voyez ce que je veux dire? Les gens ont peur de moi parce que me voir est effrayant. Sans vouloir vous dénigrer, je suis sûr que même vous si vous m'aviez vu arrivé vous auriez fuis ou attaqué. Mais votre cécité vous à permis de développer vos autres sens. Vous êtes capable de voir le fond des gens, de lire leur coeur.


Je croque alors la pomme, elle est juteuse, fraiche...quel bonheur. Si simple mais parfois si compliqué pour moi.
Et enfin, la chute, la raison, l'ultime information. Ce sans quoi le reste ne veut rien dire. Ce qui devrait le clouer à son rondin. Non, ce n'est pas ce que je cherche, mais je devine sa question: Si c'est mon armure qui effraie le bon peuple, pourquoi ne pas l'enlever. Je n'ai simplement pas envis qu'il se sente mal face à moi en entendant ma réponse. Donc j'anticipe.

Voyez-vous, cette armure, j'en suis prisonnier.

Et vlan! Il ne me reste plus qu'à attendre ses questions et à manger ma pomme. Il me plait ce garçon. Il écoute. C'est bien. C'est rare.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un étrange homme (ou deux ?) (PV Valaraukar)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un étrange homme (ou deux ?) (PV Valaraukar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - :: L'EMPIRE :: la crête-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit