AccueilS'enregistrerConnexion

Venez vous faire déclarer et choisir votre armée dans CE SUJET !

Les groupes par armée sont crées ! Si vous n'avez plus de groupe ou pas le bon, il vous sera demandé de vous rendre dans le sujet ci-après rapidement.


Partagez | 
 

 Maarre de c't'Elfeuuh!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
WyrdWyrd



Masculin
Nombre de messages : 179
Age : 23
Race : /
Armes : Tout pleins d'choses :D
Ville : Ombreuh :D
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s):

Maarre de c't'Elfeuuh! _
MessageSujet: Maarre de c't'Elfeuuh!   Maarre de c't'Elfeuuh! I_icon_minitimeVen 31 Juil - 16:56

I. VOTRE PERSONNAGE


Nom : /

Prénom : Wyrd ( C'est ' destin ' en ancien langage si vous saviez pas x) )

Surnom éventuel: Wiwi =O Naaaan, sans blague >< xDD

Age : Plutôt jeune, il lui reste encore beaucoup à apprendre de ce monde qu'est la vie ^^

Race : Après un Dragon ( Maintenant chat garou ) et un Elfe ( Bientôt remplacé j'espère ), je reviens avec l'envie d'un Ombreuuh =D

Physique du personnage :
Wyrd est un jeune homme aux allures quelques peut sauvageonnes. Bien qu'il ne soit pas vraiment grand, son corps robuste et sa grande vivacité font de lui un combattant plutôt bon. Il porte des cheveux presque longs qui lui encadrent le visage d'un air lugubre d'une couleur de métal. Des traits angéliques, seul son regard glacial trahis sa véritable nature diabolique qu'était celui des Ombres. Ils étaient bien d'une jolies couleurs ambre, le tout ce mariant à merveille avec sa peau d'ivoire. Au niveau de sa tenue, elle changeait souvent même s'il était plus à l'aise en chemise, c'qui ne l'empêchait pas de varier entre diverses choses. Néanmoins, il lui était impossible de mettre une armure quelconque sur son corps, c'était trop désagréable de ne pouvoir se mouvoir aussi rapidement qu'il le décidait. M'enfin, partir en combat sans un minimum de protection était complètement idiot, qui relevait du suicide même! Alors il avait trouvé une solution qui lui permettait une liberté de mouvement identique, sans pour autant lui faire perdre de la vitesse. Wyrd se protégeait grâce aux sorts que l'on lui avait enseigné, permettant de bloquer tout les coups tel qu'il soit pourvu qu'il ne soit pas trop puissants. A chaque fois, c'était une dépense d'énergie plutôt gourmande, il ne devait l'utilisait que lorsqu'il se sentait menacé, chose plutôt rare lorsqu'on vit entouré d'humains avec les capacités que possèdes les Ombres. Lorsque celui ci doit avoir recourt aux armes, il dégaine deux magnifiques dagues qu'il utilisaient depuis déjà son plus jeune âge.


Caractère du personnage :
Elevé dans la plus profonde des solitudes, il n'eût comme compagnie qu'un homme froid et cruel, son père. Il lui apprit les rudiments de la guerres depuis son jeune âge, l'entraînant aux maniements de ses armes, la discrétion ou la magie encore. Il était doué pour apprendre et toujours désireux d'en savoir plus. De nature extrêmement curieuse, Wyrd aimait lire et écrire, apprendre l'ancien langage qui l'émerveillait tant, ou bien passer des heures en méditant sur ce qui se passait à l'extérieure de ces quatre murs dont il était prisonnier le reste du temps. Bien des étés passaient, et sa vie continuait.. Jusqu'au jours où sont père entra dans sa chambre, pour ses huit ans. Il l'emmena dans la cave et découvrit un homme aux yeux boursouflés. Son père lui avait tendu une dague et ce qu'il devait faire était simple; Le torturé jusqu'à mort s'en suive. Le sentiment de pure bonheur qu'il éprouvait en ces moments, lors qu'il sectionnait la peaux du malheureux, l'entendre pousser des cris horribles... Et Wyrd le fît, en y prenant un plaisir farouche. A partir de se jour, la simple perspective de la mort le rendait sur-excité . Tout ça pour dire que l'Ombre était un jeune homme malin, sadique et ne pouvait éprouver de remords. Lorsqu'une tâche lui était confiée, il s'y donnait corps et âme. Il était même capable de faire abstractions à ses sentiments, devenant alors une vraie machine à tuer.

Histoire :


'Les années passèrent et Wyrd avait finit son apprentissage avec son père. Bien qu'ils vivaient sous le même toit, ils ne se parlèrent jamais du moins avant ce jour. Il fît interruption dans sa chambre alors que le jeune homme s'entraînait à soulever de plus en plus d'objets à la fois avec le sort de lévitation. Cela lui surpris tellement qu'il coupa son flux magique brusquement et toutes ses affaires retombèrent avec fracas. Le regard de son père ce posa sur lui d'une manière froide et il marmonna quelques mots, prononcés avec une tel répugnance que Wyrd ne comprit pas sur le coup. Il disait;

' J'ai du travaille pour toi. Va, et surtout.. Je veux qu'il comprenne ce qu'il ce passe, inspire lui la peur et donne lui une mort lente et douloureuse. Je te laisse te préparer. '

C'est pourquoi il se retrouva dehors, avec un temps si agréable! Le soleil n'allait pas tarder à ce lever et pourtant, le jeune homme ce promenait déjà dans les ruelles sombres et désertiques de la ville. Sont objectif n'avait rien de compliqué et plutôt amusant, du point de vue de Wyrd. Trouver et assassiner un marchand de poisson, connu sous le nom de Takoe Mozo. Pourquoi? Il n'en savait rien, et peut lui importait. Rien ne pourrait gâcher le bonheur de cette instant de pure solitude, progressant sans un bruit dans une demi obscurité. Le silence était de maître, pas un oiseau ne chantait, ni même le bruit des vagues se fracassants le long de la cote avec un airs paisibles. Jusque là, aucun problème. Wyrd était habillé d'une longue veste avec sa capuche tirée, de façon a dissimuler la plus grande partie de son visage. Ainsi vêtu, il ne pouvait souffrir du vent frais qu'apportait une odeur salée, celle de la mer. Cela faisait près d'une semaine qu'il étudiait la façon dont il allait procéder, que ce soit des heures à mémorisés les cartes que les quelques secondes à choisir l'arme avec la quel il allait le tuer... La consigne avait pour but qu'il meurt lentement, dans d'atroces souffrances. Et ça, c'était ce qu'il aimait faire le plus.
Rapidement, le jeune homme trouva le marché encore désert, où tout les marchands allaient et venaient pour leurs commerces, il lui fallait une bonne cachette en attendant de trouver sa cible. Un rapide coup d'oeil lui indiqua l'entrée d'une cave , à quelques pas d'ici. Wyrd s'en approcha d'une démarche assurée, et tira les deux portes vers lui. Elles étaient verrouillée, ce qui ne posa aucun problème. Il marmonna une phrase en ancien langage, et sentit le flux magique parcourir son corps. Il y eût un déclic et elles s'ouvrirent en grinçants. Il en dégageait une odeur nauséabonde mais Wyrd si engouffra sans hésiter. Son père lui avait donné une éducation strict de la vie ainsi que la magie, et sa mère l'avait abandonnée seul avec lui. Wyrd ne connaissait rien de leurs passé, mais son père était un homme respecté dans le voisinage. Quand à Wyrd, il ce faisait tellement silencieux que personne ne remarqua jamais ces 16 années dans passé dans la maison de son père. Un sourire mauvais se dessina sur ces lèvres. Les premiers marchands commençaient à venir et le sien ne devrait plus tarder. Il resta là, immobile en espionnant par l'entrebâillement des portes de sa petite cave. En début de matinée, il se présenta enfin. Wyrd réfléchissait. Il avait trouvé un plan plutôt pas trop mal à son goût. Alors, il sortit de sa cachette comme si de rien était et avança vers le marchand qui reprenait sa route, sans doute pour chercher la fin de sa cargaison, ce qu'il ne savait pas c'était que jamais plus il n'exercera son métier... Arrivé près de lui, dans son dos, il ce concentra sur cette homme à la carrure imposante et dit murmura d'un ton sec :
- Jierda!
La magie fût instantanée et le coût d'énergie mineur. Takeo s'effondra, ses mains plaquant son genou gauche que la magie avait brisé comme une vulgaire allumette. Tout ça avec un cris de surprise et de douleur à réveiller un mort. Ce précipitant vers lui, Wyrd lui demanda
-M.. Monsieur? Vous allez bien? Avec un ton complètement innocent.
Il l'aida à se relevé et le soutenait par la taille.
- Merci jeune homme... T'es un bon gosse. Il serrait les dents et Wyrd l'entraîna à l'écart dans une ruelle où aucune personne ne résidait. Alors, il chuchota à l'oreille du blesser
- Vous savez qui m'envoie? C'est mon père...
A ça, il répondit en s'efforçant de sourire
- Dès que je serais remit sur pied, tu pourras passé lorsque tu voudras à la boutique, j'te f'rais des prix intéressants, c'est vraiment gentil de t'as part de m'aider. Il est d'ici, ton père? J't'avais pourtant jamais vu avant!
Wyrd lui jeta un regard froid
- Mon père? Baah.. Vous savez sûrement qui il est.. Son nom, c'est Yann.
Son visage blêmit
- Yann.. Yann! Non mais ..qu'est ce que veut son rejeton, hein ?!
En plus de son teint pâle, ses yeux s'ouvrirent en grands, l'air totalement tétanisé. Le chuchotement de ce qu'il croyait un ' gentil gosse ' se fît à peine entendre, et il dégaina lentement une de ses deux dagues. De son autre main libre, il appuya sur la jambe blesser du poissonnier..
- Je vais te perforer le poumon droit, de sorte à ce que t'as respiration devienne un vrai calvaire...
Et il frappa rapidement avec précision. La lame pénétra son torse en lui brisant quelques côtes, et la main qui broyait sa jambe se ramena jusqu'à sa bouche pour étouffer ses cris. Il retira sa lame, et y enfonça ses doigts à la place.. Alors, il murmura de nouveau
- Brisingr !
De l'extrémité de ses doigts, dans le corps de sa victime, une langue de feu apparut causant de terribles dégâts, irréversibles. Cette homme était mort d'une façon horrible, et Wyrd éprouva un plaisir sadique lorsque le regard de l'homme s'éteignit. Son plaisir était comblé, et sa mission accomplie. Alors, Wyrd partit, laissant le cadavre allongé dans la ruelle, les traits déformés par la douleur et l'horreur de sa fin.
Le coeur léger, il rentra ' chez lui '. A peine le seuil franchit, il remarqua que tout avait changé. C'est comme si plusieurs années avaient passés et même si le soleil frappait fort dehors, il régnait un froid à donner la chair de poule ici. S'avançant discrètement, Wyrd pénétra dans le salon. Il n'y avait plus de meubles, juste de nombreux symboles étranges au sol, dessinés par de la poudre d'un noir de jais. Son père fit alors interruption dans la salle. Jamais il n'avait eu l'air aussi vieux.
- Il est venu le temps que tu passes à la second étape. Je t'es transmis la haine et la violence, la cruauté et le savoir. A toi de voler avec t'es propres ailes et pour ça mon fils, il appuya bien sur ce mot, tu vas devoir passé par de terrible épreuves. Mais tu vas réussir, car c'est tel est ton Wyrd! ( Destin quoi x) )
Il n'eut pas le temps de réagir. Son père avait bondit sur lui et avec une petite lame et lui enfonça dans le ventre. Alors que Wyrd s'effondra, son père commença à parler d'une voix rapide qu'il ne comprit rien, et au fur et à mesure qu'il parlait, au fur et à mesure qu'il sombrait, sa tête menaçait d'exploser. C'était comme si une présence invisible lui levait ses souvenirs, arrachant sa conscience. Il fût victime de spasme et alors tout fini par une douleur atroce. Il crut mourir de douleur alors qu'il prenait un nouvelle envol. Mais pas dans la vie d'un humain. Dans celui d'un Ombre, car c'est ce qu'il était devenu. Une âme errante parmi les mortelles, essayant de retrouver une enveloppe charnelle.

Les années avaient passées, et il avait réussi à prendre le contrôle total d'un corps semblable à celui de sa vie d'avant. J'aurai pu vous donnez plus amples de détails sur les atrocités qu'il commit par la quite mais je vous laisse le soin de le faire, ça sera plus rigolo =DD


Objet particulier : Non, aucun.




II. VOUS




Prénom : Stan

Age : J'ai eu mes 15 le 9 Juilleet =DD

Avez vous lu le reglement ? : J'ai lui & j'accepte d'être un pigeon =DD

Avez vous déjà de l'expérience en RP ? Ch'uis aussi Allen, chat garou depuis 2006 ^^


Dernière édition par Droms le Sam 1 Aoû - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
Invité



Maarre de c't'Elfeuuh! _
MessageSujet: Re: Maarre de c't'Elfeuuh!   Maarre de c't'Elfeuuh! I_icon_minitimeSam 1 Aoû - 7:50

Re-Bienvenue !

Tu as loupé une petite partie du règlement, vers la fin Smile
Sinon tout est bien !
Revenir en haut Aller en bas
 

Maarre de c't'Elfeuuh!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - :: LE REGISTRE :: présentations :: validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit