AccueilS'enregistrerConnexion

Venez vous faire déclarer et choisir votre armée dans CE SUJET !

Les groupes par armée sont crées ! Si vous n'avez plus de groupe ou pas le bon, il vous sera demandé de vous rendre dans le sujet ci-après rapidement.


Partagez | 
 

 Elindel, Ombre sans bénédictions {.Validé.} {.Ombre.}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Elindel, Ombre sans bénédictions {.Validé.} {.Ombre.}   Mar 24 Mar - 18:49

I. VOTRE PERSONNAGE




    Nom :Menos
    Prénom :Thirehas
    Surnom éventuel : Elindel
    Age : 120 ans
    Race : Ombre
    Dragon/Dragonnier : \\\\Not any//
    Magie ? :
    Magie Arcanique
    Une magie ne nécessitent pas trop d'énergie, et frappant assez fort généralement. Elendil l'a apprise durant sa quête des 40 jours dans le désert du Hadarac auprès de son maitre-sorcier Omino Le Sage. Ironiquement, c'est cette magie qui a tué le Sage.
    Magie Brisingr
    Cette magie a été pensée pour empêcher la moindre personne d’approcher Elindel. En effet, il fut extrêmement protégé par ses parents lors de sa jeunesse. Ses parents étant des mages, ils voulurent lui attribuer le plus de protections possibles( waaa tous les buffs de malade… Bon, je sors… ).

    Elindel connaît beaucoup de sorts permettant de se protéger, ou d’attaquer très facilement son ennemi, ce qui lui a été extrêmement utile durant ses aventures dans le Désert du Hadarac, ou dans Urû’Baen, quand il fût emprisonné par Galbatorix, mais ces aventures seront présentées dans la partie histoire de la présentation :D.
    Physique du personnage :
    Elindel est très étrange, presque autant physiquement que psychologiquement ; son physique ne représente en aucun cas son caractère, ou encore la race à laquelle il appartient. Elindel déteste son apparence physique d’Ombre. Avec l’aide de son maître, il changea presque tout son corps en regardant minutieusement chaque parties. La seule partie qu’il ne put changer fut ses yeux, chacun d’une couleur différente ; le droit est noir, preuve de l’absence de son âme, et le gauche est rouge, qui prouve l’absence d’humanité, et tout le sang qu’il a vu, ou fait coulé. Sous son œil le plus maléfique se cache la signature des son maître : une cicatrice, qui est visible. Elendil n’a pas voulu cacher ce petit détail, car dans un élan de mélancolie envers son maître, il déçida donc de la garder. Des remords ? Non, il ne veut pas oublier. Sous son apparence physique d’Ombre, il a de longs cheveux variant du bleu au vert. Maintenant, sous son apparence d’humain, il a des cheveux assez court (comparé a son apparence d’Ombre), d’un noir profond, représentant la solitude, et la haine.
    Caractère du personnage :
    Elendil est physiquement un homme sans défault, quelqu’un qui est droit, et qui a des sentiments sincères. Ne vous fiez surtout pas à cette image qu’il donne de lui ; Elendil est vil, et capable de faire n’importe quoi pour aboutir à ses fins. Ses projets sont toujours des projets de destruction ; il n’aime personne, et n’aime que lui. Pour anecdote, il a même mis sous son charme une Elfe. Il tua cette elfe juste après qu’elle lui ai forgée une épée prouvant sa grandeur. Contrairement aux intentions de Galbatorix, Elendil ne veut pas diriger l’Alagaësia (ni la détruire sauf certaines villes), il vit en solitaire, ne prétendant le bien que pour son propre but ; se venger. En effet, il y a juste la vengeance qui motive Elendil. Il n’a pas d’orgueil, ou du moins, il le refoule. L’Ombre pense que Galbatorix est un homme sans motivations, d’ailleurs, c’est pour cela qu’il ne s’est pas allié à lui.
    Elendil n’a pas de confiance, qui fût brisée dès son plus jeune âge. Il a vut des centaines de gens mourir devant ses yeux, et pourtant, il n’a jamais pleurer, ou quoi autres, seul la mélancolie berce sa vie, et l’idée de mort de ses ennemis. En gros, faut pas avoir de relations avec lui .
    Histoire :

    C’était un jour sans rien. Il pleuvait. Doucement dans la chaude maison, on entendait que la pluie qui s’écoulait doucement, très doucement. Et puis, d’un coup, le rythme s’accéléra pour ensuite devenir une vraie tempête. L’eau se transformait en grêle. On entendait le cliquetis de la grêle frapper violemment la vitre. Soudain, dans la petite maison, des bruits de pas se firent entendrent , puis une discussion…
    « Ecoute … Je suis enceinte… » murmura une voix féminine.
    Là, plus aucuns sons. La grêle ne se fit plus entendre. Le monde semblait s’être arrêté. Soudain, sur le visage de l’interlocuteur de la femme se dessina un sourire, puis une expression inconnue, entre l’amusement, la peur, le respect, et tout autres sentiments qui donnent à ce monde sa beauté au quotidien. L’expression s’effaça encore une fois, comme si l’homme l’avait raté, et voulait la refaire. Alors là, il ne sut rien faire d’autre que de prendre le femme dans ses bras, et la serrer, puis, il lui murmura à son oreille :
    « Veux-tu m’épouser ? » Ce fut au tour se la femme de commencer un spectacle d’émotions qui se déchaînaient en elle, et qui faisaient ressortir sur son visage une expression ressemblait plus à une moue qu’à un sourire, un rire ou autre. La femme commençait à avoir une vague de chaud qui l’envahit, puis une vague de froid lui frissonna le dos du cou jusqu’au bassin. Les sentiments de cette femmes ne se contrôlaient plus, elle faillit avoir un malaise lorsqu’elle dit : « Oui… »Alors l’homme la serra encore plus fort, défi son étreinte pour voir son magnifique visage, ses longs cheveux bruns tomber dans son dos, ses beaux yeux remplis de noir, qui reflétaient un air amusé. Elle incarnait la beauté divine . Personne ne pouvait être plus belle qu’elle.

    Quelques ans plus tard

    Voici presque 5 ans que le mariage fut demandé, et un bel enfant nommé Menos qui avait 4 ans et 13 pleines lunes à son actif courrait dans la maison, se cognant parfois, mais il ne semblait pas avoir mal ; il jouait avec son chat. Mais la , patatra ! Le chat sauta sur le mur, et essayant d’ignorer les lois de la gravité, il monta sur le mur à quatre pattes , et tomba par terre, mais trop tard, l’enfant s’était déjà élancé sur le mur pour attraper l’animal, ce n’est que lorsque son nez frôla le mur qu’il s’était rendu compte que le chat était quelques mettre plus loin. Et là, ce fut le bazar infernal de la mort qui tue ; Menos se retrouva coincé au dehors de la maison, et à l’intérieur. Il avait fait un trou dans le mur ! C’est alors que, réveillée par tout ce bruit, la mère trouva l’enfant qui pouvait voir HelGal, le cheval de guerre du père, et pouvait toucher en même temps une chaise avec ses pieds dans la maison. La femme souffla, épuisée par toutes les bêtises que l’enfant avait fait durant les 2 derniers mois : il avait fait effondré tout un mur , avait réussi à partir jusqu’au Surda à dos de cheval, et s’était même retrouvé en train d’insulter des soldats de l’Empire en plein Palancar !
    « Qu’as-tu donc encore fait mon fils ? » fit-elle
    L’enfant commença à crier, non parce qu’il avait mal, mais parce que le choc lui avait fait très peur. Entre ses cris, il appelait sa mère, qui elle, se dépêchait de le sortir de là grâce à la magie . L’enfant, qui avait arrêté son brouhaha, et regarda se que faisait sa mère, fasciné par les paroles qu’elle prononçait, et aussi parce qu’il flottait dans les airs, et il sortit du trou , et s’arrêta de crier. Il prit alors sa mère dans ses bras.
    Plus tard(dans l’après-midi)
    L’enfant était resté calme depuis qu’il avait fait percé grâce à sa tête un trou dans le mur. Il était seul, dans sa chambre, c’est alors qu’il remarqua que ses parents parlaient assez fort à son goût. Beaucoup trop. Il ouvrit doucement la porte de sa chambre, et la discussion de ses parents lui arracha alors les tympans, il fit un bond en arrière, ce bruit était trop fort.
    « Il faut qu’il apprenne à se protéger ! » cria la mère
    « Oui, mais si l’Empire le trouve, il sera Ombre ! »
    « Je veux qu’il puisse se protéger s’il lui arrive quelque chose ! Imagine ! Si on a plus d’énergie, comment ferons-nous pour le protéger, tu peux me le dire, hein ? »
    Là, elle n’avait pas tort. Le père se tut, et il prononça : « vas-y, fait ce que tu veux… »La mère arrivait toujours à avoir le dernier mot, elle était très intelligente, et extrêmement perspicace, ce qui lui était beaucoup utile dans ses démêlés avec d'autres personnes.
    Dans un soupir, le père de Ménos tourna les talons, et replongea ses yeux dans la splendide vue qu'avait leurs jardin. Tout vert, avec des plantes respirants l'air pur (ce qui est rare dans l'Alagaësia), et le champs magique quasi-invisible protégeant leurs maisons. Ils vivaient presques en ermites. Ils n'allaient voir personnes et recevaient rarement des gens de peur de voir des soldats de l'Empire débarquer avec un mandat d'arrêt, même s'ils vivaient dans la légalité.

    Je suis prêt !(un fils et sa mère)

    C'était une belle journée ; le soleil rayonnait de milles couleurs (ou alors Menos avait fumé de l'herbe, ce qui est peu probable). Malgrès la barrière magique , on pouvait sentir le soleil taper fort sur la peau. C'était peut-être une illusion, mais la chaleur se faisait quand même sentir. Dans le jardin, HelGal, le cheval du père de Ménos ruminait en avalant sa nourriture toutes les quinzes secondes. Au milieu des quelques fleurs et du pommier se tenait Ménos, qui avait grandit, ses cheveux étaient devenus assez long, et avaient pris une teinte rouge avec le temps, il avait pris une cinquantaine de centimètre depuis l'épisode du trou dans le mur, et son visage avait grandit. On pouvait voir qu'il était devenu un jeune adolescent. A côté de Ménos se tenait sa mère, qui le regardait dans les yeux, en attendant une réaction de la part de son fils. Elle aussi avait grandement changée ; elle avait pris quelques rides au niveau du visage, ses cheveux avaient pris eux aussi une teinte grisâtre. Elle avait , contrairement à son fils, vieillit.
    Sans un mot, la mère s'avança , pour être plus proche de son fils, et le regarda, en marmonant quelques paroles. Ménos n'en entendait que quelques bribes. Malgrès ce qu'il entendait, Ménos ne comprenait pas ce que sa mère lui disait . Elle parlait l'ancien language. Soudain, quand elle arrêta l'incantation de son sort, une bulle d'énergie magique avait pris forme à côté de Ménos. Elle commençait à grandir. Ménos ne l'avait pas remarquée. Puis, quand la boule atteingnit quelques centimètres, elle se dirigea vers Ménos. Il n'avait pas peur, ce qui n'était pas rien. Sa mère, se pinça les lèvres , en espérant qu'elle ait réussi son incantation, et pas fait le contraire de ce qu'elle voulait (HP : Elva et Eragon, on sait ce que ça donne après, une maso qui ne veut plus rien, et un fou qui essaye de la consoler, Allô Hopital Psychatrique ? ) . Alors, après quelques secondes, de l'énergie à l'état pur sortit du corps de Ménos ; il n'en croyait pas ses yeux, et une lumière aveuglante aveugla sa mère, qui regrettait déjà ce qu'elle avait fait. Puis, plus rien. La lumière s'estompa dans l'oeil du fils. C'est alors là qu'elle sourit, et pris son fils dans ses bras en lui soufflant à l'oreille
    "Mon fils..."
    Depuis la fenêtre, le père avait observé la scène sans ciller ; il portait un sourire à ses lèvres, un sourire de soulagement, enfin, elle l'avait fait !

    L'épreuve des 40 jours

    (Là, on fait un grand saut dans le futur, Ménos a dans les 20 ans, il a décidé de traverser le désert du Hadarac à pied... Quel fou...)

    [i]Il faisait chaud, très chaud. Mais, il se décida quand même à le faire. Qu'importe le prix, il le ferait pour n'importe quoi. Il se devait de rejoindre le du Weldenvarden, pour tout ce qu'il avait vécu, pour lui, pour elle... Après quelques minutes de marches, il regarda le désert du Hadarac, sans crainte, sans rien, sans peur. Il le fixait comme s'il voulait le défier. Jamais. Jamais il n'abandonnerait ici, il n'avait pas fait toute cette route pour avoir peur au dernier moment. Il s'avança, pour mettre son pied droit en avant dans le désert, et sur cette masse de sable, c'est alors qu'il entendit un vieil homme qui chantait sur sa droite . Ménos tourna sa tête; il le regarda, il n'était presque pas vêtu, il portait juste une tunique légère aussi blanche qu'un brebis. Il chanta d'une façon si mélodieuse, qu'il se laissa emporter par la musique .

    "Toi aventurier, qui ici se pense condamner,
    à traverser seul sans rien
    pour se repentir de ses pêchers,
    Ce désert ne t'aidera point,

    Mais voilà , tu ne dit pas adieu !
    Toi , le temps d'une éclair,
    Tu défies le regard des dieux !
    Tu ne fera pas la paire...

    J'ai vu beaucoup des glorieuses rencontres,
    Des généreuses personnes,
    Mais Tu regardes doucement le creux
    De la mer bordée par la haine..."

    Ménos estima son parcours, en changeant son regard de direction, puis, se retourna vers l'homme... qui avait subitement disparu. Avait-il rêvé ? C'était presque impossible . La chaleur le faisait délirer ? Non, jamais il ne se laisserai avoir par les dieux. Non. Il avait aimé son poème. Alors, il fit le vide dans son esprit, puis avança dans le désert. Sans crainte, et comme le poème le disait , Ménos croisa pendant le temps d'un éclair le puissant regard des dieux.

    A peine avait-il fait une centaine de pas, qu'il vit un homme, à terre, qui n'avait plus conscience. Par réflexe, Ménos mit sa main sur le pommeau de son sabre... Il lâcha son pommeau quand il vit que l'homme était inconscient. Le jeune homme s'arrêta devant son corps, craignant que la personne comateuse se relève d'un coup et l'emmène à Galbatorix. Oui, Ménos se cachait de ce fou. Pas parce qu'il avait peur, car il n'était pas assez puissant. Ménos se rappela ses tendres moments avec cette elfe. La puissance... Pour elle. Il se décida donc de récupérer le jeune homme étalé par terre. Il jugeait que mourir dans un désert était très peu honorant. Ménos prit le jeune homme sur son dos, et chercha un endroit pour établir son campement.

    Quelques heures plus tard ...

    Problème de présentation : Ma présentation est soi-disant trop longue... :D

    Suite bientôt !


    Objet particulier :




II. VOUS




    Prénom :
    Age :
    Avez vous lu le reglement ?


Dernière édition par Elindel le Jeu 26 Mar - 8:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarSyrélias
Neutre


Féminin
Nombre de messages : 2525
Age : 25
Race : Chat-Garou
Ville : Chat-Garou
Date d'inscription : 31/07/2008

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s):

MessageSujet: Re: Elindel, Ombre sans bénédictions {.Validé.} {.Ombre.}   Mar 24 Mar - 20:01

Oh un michant xD
N'oublit pas la dernière chose dans la partie vous Wink
Apars cela Bienvenue ^-^!
Revenir en haut Aller en bas
avatarzahk



Masculin
Nombre de messages : 1903
Age : 20
Race : Humain
Armes : Un sabre
Ville : -
Date d'inscription : 16/02/2009

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s):

MessageSujet: Re: Elindel, Ombre sans bénédictions {.Validé.} {.Ombre.}   Mer 25 Mar - 13:43

J'ai la fleeme de lire l'histoire XD
bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Elindel, Ombre sans bénédictions {.Validé.} {.Ombre.}   Mer 25 Mar - 17:19

Zahkor al Tichkah a écrit:
J'ai la fleeme de lire l'histoire XD
bienvenue !

Tu risques d'avoir encore plus la flemme vu la suite :D
Revenir en haut Aller en bas
avatarzahk



Masculin
Nombre de messages : 1903
Age : 20
Race : Humain
Armes : Un sabre
Ville : -
Date d'inscription : 16/02/2009

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s):

MessageSujet: Re: Elindel, Ombre sans bénédictions {.Validé.} {.Ombre.}   Mer 25 Mar - 17:56

Boaf ^^
Ptêtre qu'un jour XD
Mais je dois faire mon histoire sur un autre forum. Elle est... compliquée XD
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Elindel, Ombre sans bénédictions {.Validé.} {.Ombre.}   Mer 25 Mar - 18:19

Bah, bonne chance.
(surtout pour moi, après cette histoire, je vais avoir des problèmes aux doigts...)
Encore 200 - 300 lignes, et c'est bon, mon histoire est finie :D

Edit: j'ai oublié de préciser la cause de la longévité de mon histoire : j'aime bien faire chier les validateurs Razz
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Elindel, Ombre sans bénédictions {.Validé.} {.Ombre.}   Mer 25 Mar - 18:32

Bienvenue !

Sadique, tu vas arrêter ça tout de suite ! T'as pas le droit de martyriser les pauvres petits modos comme moi en les obligeant à lire des centaines de lignes 😢
Revenir en haut Aller en bas
avatarGaïa
Membre du Staff


Féminin
Nombre de messages : 4205
Age : 25
Race : Humaine
Armes : Mon épée Minaë
Ville : Nul part.
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Song thème: Your Song - Ellie Goulding
Relation(s): Saithy - Ashu - Nayiiiii - Niime - Auron - Zara - Yuniie - Esbrouffe - Laya - Osthato & plein d'autres encore =)

MessageSujet: Re: Elindel, Ombre sans bénédictions {.Validé.} {.Ombre.}   Jeu 26 Mar - 7:47

T.T
Raaaah XDDD
Je connais une personne qui est pire que toi alors ça va =DDD


TWIKS DEVIENT GAÏA

mes codes couleur : #61384d ( pour Twiks ) et #00858a (personne avec qui je RP), #e87aa3 (pour les femmes), ainsi que #63cc96 et #94b5e0 ( pour les PNJ )
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Elindel, Ombre sans bénédictions {.Validé.} {.Ombre.}   Jeu 26 Mar - 8:31

Aie, aie aie...

J'ai un problème : mon histoire est apparemment trop longue pour que l'on puisse la publier.
Revenir en haut Aller en bas
avatarGaïa
Membre du Staff


Féminin
Nombre de messages : 4205
Age : 25
Race : Humaine
Armes : Mon épée Minaë
Ville : Nul part.
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Song thème: Your Song - Ellie Goulding
Relation(s): Saithy - Ashu - Nayiiiii - Niime - Auron - Zara - Yuniie - Esbrouffe - Laya - Osthato & plein d'autres encore =)

MessageSujet: Re: Elindel, Ombre sans bénédictions {.Validé.} {.Ombre.}   Jeu 26 Mar - 8:52

Il faut que tu fasses un nouveau post =DD


TWIKS DEVIENT GAÏA

mes codes couleur : #61384d ( pour Twiks ) et #00858a (personne avec qui je RP), #e87aa3 (pour les femmes), ainsi que #63cc96 et #94b5e0 ( pour les PNJ )
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Elindel, Ombre sans bénédictions {.Validé.} {.Ombre.}   Jeu 26 Mar - 12:01

Il faut que tu postes en plusieurs messages Smile


[Et si je le validais avant qu'il poste son histoire ? ]
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Elindel, Ombre sans bénédictions {.Validé.} {.Ombre.}   Jeu 26 Mar - 17:03

Présentation part II

Ménos se rappela ses tendres moments avec cette elfe. La puissance... Pour elle. Il se décida donc de récupérer le jeune homme étalé par terre. Il jugeait que mourir dans un désert était très peu honorant. Ménos prit le jeune homme sur son dos, et chercha un endroit pour établir son campement.

Quelques heures plus tard ...



Perdu dans ses pensés, Ménos scrutait le ciel illuminé par un violet léger représentant très bien le couché de soleil. L'étoile du Berger brillait beaucoup. A cette heure-ci, on pouvait apercevoir beaucoup d'étoiles. Toutes les constellations faisaient penser à cette Elfe. En tout cas pour Ménos. Elle disait s'appeler Analia. Son visage avait envahi ses pensés comme l'Empire avait mis l'Alagaësia sous son contrôle. Son sourire lui faisait chavirer le cœur. Jamais à cet instant, il n'avait pensé à la tuer. Bien au contraire. A cet instant, il était tellement perdu dans ses pensées qu'il ne remarqua pas que l'homme qu'il avait recueillit était venus s'assoir à côté de lui.
"Elles sont belles, hein ?" Fit-il. Ménos sursauta, l'homme se déplacait comme un chat ! En effet, il ne l'avait pas vus venir. Dans un murmure il lui répondit. "Surtout ce soir" L'homme le dévisageait. Cela dérangeait Ménos. Il ne manqua pas de le lui faire remarquer."Ho pardon" lui répondit l'homme avec un sourire gêné"C'est vrai. J'ai oublié de me présenter. Mon nom est Omino."
'Omino, ce n'est pas très original' pensa le jeune homme. C'est vrai. Ménos observait l'homme. Il était assez musclé. Les yeux bleus, des courts cheveux noirs. L'apparence physique de l'homme fascinait Ménos. Jamais il n'avait vu quelqu'un d'aussi beau. Soudain, celui qui disait s'appeler Omino pris une poignée de sable dans sa main, puis doucement la referma. Quelques secondes passèrent, et il rouvrit sa main brutalement. Ménos était assez fasciné de ce que l'homme venait de faire. Il venait de transformer le sable en feu d'une couleur bleuâtre. Ménos resta bouche bée. "Apprenez moi à faire cela" demanda le jeune homme. Omino sourit. Il regarda le visage de Ménos, puis dans un murmure, il lui répondit : "Bien sur..."Un sourire se dessina sur le visage de Ménos. C'est alors qu'Omino referma sa main. Ménos imaginait la souffrance que cela faisait . Cela devait le bruler. D'un coup sec, Omino jeta la flamme, qui s'éteignit avant de toucher le sol. La flamme , qui était poussée par le vent reprit sa forme initiale. Du Sable.

Mort du maitre (Le nom de l'Ombre)

"Je ne veux pas !" cria Ménos. Omino avait souhaité que Ménos dise adieu à sa liberté, pour partir avec lui dans Surda. Ménos avait pensé à Analia. Il se refusait de l'abandonner. C'est alors, que le jeune élève se baissa, et pris une poignée de sable, pour l'envoyer sur le visage pur et innocent du maitre. Doucement, le sable se transforma en flamme bleus. La douleur fit crier le maitre-sorcier. Ménos murmura quelques paroles en ancien language, et de la terre sortit un esprit qui se battait contre le maitre. Ménos transformait sa fureur en force, qu'il envoyait à l'esprit. Des larmes coulaient sur ses joues. Dans une espèce de transe, il se remémora l'époque "normale", quand il était avec sa mère. La prise de sa mère par l'Empire. La pendaison de son père, les cris de sa mère qui lui disaient de courir loin, très loin, pour sauver sa vie, et ses jambes qui couraient, son premier meurtre... Alania. Dans un cri, l'esprit invoqué par Ménos trancha la jambe d'Omino, puis il s'attaqua à sa tête. Il trancha un bout de sa joue. Avant que l'esprit ne tue Omino, le maitre-sorcier envoya une décharge d'énergie sur le visage de Ménos. Il ne l'avait remarquée que très tard... trop tard... Il reçut l'éclair sous son oeil qui saignait. C'est là que le corps d'Omino tomba à terre, mort. Là, l'esprit invoqué sembla avoir disparu, et Ménos s'approcha de son maitre, et cria. C'était le début de sa folie. L'esprit invoqué prit le contrôle du corps du jeune homme. C'est maintenant que sa transformation en Ombre fut complétée. Il était devenu Ombre.
"Désormais, je ne suis plus Ménos... Je m'appelle ... ELENDIL !"

Objet particulier : Elendil porte une épée enchantée par des gemmes magiques . Il l'a appelé Menelas Le Tyran.





II. VOUS


Prénom : Damien
Age : Suis-je un pigeon ? Je ne pense pas :D Disons que j'ai entre 13 et 120 ans :5httt:
Avez vous lu le reglement ? Okay by Twiks

Bon, pour cette présentation, je remercie par ordre de priorité : Linkin park (avec les chansons : Breaking the Habit, Numb, Somewhere I belong, et What I've Done ), Anna Tsuchiya (princesse de J-music (Japanese music pour incultes)), Brisingr (Achat le premier jour de la sortie, vive la fnac), Twiks (j'ai d'abords cru qu'il s'appelait Twink, nolife de wow) Mon prof de français(Benoit Smoular, excellent prof'), La grève, le débat sur la violence, Word, Notepad++, WampServer, World of Warcraft, imageshack, Paint et Wow Cartographe. Bien sur, j'espère n'avoir oublié personne, sinon, je les remercies.
Revenir en haut Aller en bas
avatarGaïa
Membre du Staff


Féminin
Nombre de messages : 4205
Age : 25
Race : Humaine
Armes : Mon épée Minaë
Ville : Nul part.
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Song thème: Your Song - Ellie Goulding
Relation(s): Saithy - Ashu - Nayiiiii - Niime - Auron - Zara - Yuniie - Esbrouffe - Laya - Osthato & plein d'autres encore =)

MessageSujet: Re: Elindel, Ombre sans bénédictions {.Validé.} {.Ombre.}   Jeu 26 Mar - 17:28

    Tu me remercie ? =DDDDD
    Bon sinon que veux tu que je fasse ?
    Ta présentation est génial =DDD

    Validé mouahaha =DDD


TWIKS DEVIENT GAÏA

mes codes couleur : #61384d ( pour Twiks ) et #00858a (personne avec qui je RP), #e87aa3 (pour les femmes), ainsi que #63cc96 et #94b5e0 ( pour les PNJ )
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Elindel, Ombre sans bénédictions {.Validé.} {.Ombre.}   Jeu 26 Mar - 18:29

Twiks a écrit:
    Tu me remercie ? =DDDDD
    Bon sinon que veux tu que je fasse ?
    Ta présentation est génial =DDD

    Validé mouahaha =DDD

Nan, c'est juste ton pseudo qu'est drole :D
Revenir en haut Aller en bas
avatarGaïa
Membre du Staff


Féminin
Nombre de messages : 4205
Age : 25
Race : Humaine
Armes : Mon épée Minaë
Ville : Nul part.
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Song thème: Your Song - Ellie Goulding
Relation(s): Saithy - Ashu - Nayiiiii - Niime - Auron - Zara - Yuniie - Esbrouffe - Laya - Osthato & plein d'autres encore =)

MessageSujet: Re: Elindel, Ombre sans bénédictions {.Validé.} {.Ombre.}   Ven 27 Mar - 7:51

    T.T
    Okay xDD


TWIKS DEVIENT GAÏA

mes codes couleur : #61384d ( pour Twiks ) et #00858a (personne avec qui je RP), #e87aa3 (pour les femmes), ainsi que #63cc96 et #94b5e0 ( pour les PNJ )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elindel, Ombre sans bénédictions {.Validé.} {.Ombre.}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Elindel, Ombre sans bénédictions {.Validé.} {.Ombre.}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - :: LE REGISTRE :: présentations :: validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit