AccueilS'enregistrerConnexion

Venez vous faire déclarer et choisir votre armée dans CE SUJET !

Les groupes par armée sont crées ! Si vous n'avez plus de groupe ou pas le bon, il vous sera demandé de vous rendre dans le sujet ci-après rapidement.


Partagez | 
 

 # Jill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarJill



Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 25
Date d'inscription : 02/05/2008

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s): Mon Renard à moi que j'aime plus que fort et qui me fait rire ! xD [Kenken xD]

MessageSujet: # Jill   Sam 3 Mai - 12:41

RPG :

Nom ://

Prénom : Jill

Surnom éventuel : Jillou ? <.<

Age : 9 Petits Printemps

Race [/humain/elfe/ nain/ombre...]: Humaine

Dragon/dragonnier : Nan ><

Magie ? : Nan T.T Sauf si quelqu'un de gentil m'apprend <.<

Physique du personnage ( 3 lignes completes) : Jill est une petite fillette de 9 ans. Elle n’est pas très grande, sa taille est en faite, normale pour son si jeune âge. Ses yeux sont de couleur verte et montrent à ceux qui ont l’idée de la regarder, ce qu’elle peut ressentir… De la tristesse à la mélancolie, passant par la joie, n’oubliant pas de faire un tour par la colère. Jill est un bout de chou qui a un grand et joli sourire que peu de gens ont eu l’occasion de voir, détestant le monde des adultes, évitant les villages lorsqu’elle le peut, elle vit dans la nature, erre sur les routes. Ses cheveux sont assez longs, d’une couleur peu commune. Ils sont plutôt mal coupés, une mèche peut être bien plus longue que l’autre, c’est un peu le bazar [<.< xD]. Jill n’est pas une petite fille habillée de belles robes de princesse, loin de là. Ses vêtements sont le plus souvent sale, dans un mauvais état. Elle est pauvre et on peut dire que ça se voit. Elle a une peau clair qui est souvent pleine de terres, de poussière. Elle traîne dehors et n’a pas de foyer, elle dort n’importe où, elle ne risque pas d’être très propre comme ses enfants aux parents qui ont des moyens. Jill est aussi fine, ne trouvant pas toujours des repas copieux, elle ne va pas être comme ses gosses de riches qu’elle voit jouer dans les rues des villes lorsqu’elle s’y trouve.

Caractère du personnage ( 2 lignes completes) : Ouh la… Du caractère, ça, Jill n’en manque pas. N’ayant pas eut une véritable éducation et de contact avec les autres, elle ne sait pas vraiment comment réagir. Elle n’a pas vraiment goûter le goût sucré de l’amour et de la tendresse. Ayant était la cible de mépris et de dégoût, elle se protége avec son insolence. Oui, malgré son visage d’ange, c’est une petite fille qui peut s’avérer être vraiment très insolente, donc, si vous venez lui parler, ne vous attendez pas à un « bonjour » mais plutôt à un regard méprisant qui montre bien que vous la dérangez . Ce comportement l’éloigne donc des autres… Pour elle, ce n’est pas plus mal. Elle ne veut pas s’attacher car pour elle, ça rime avec perdre. Bien qu’elle n’aime pas être seule, que cela lui fait peur, elle s’oblige à l’être pour ne pas être déçue et pour, ne pas décevoir. Elle a été abandonné plusieurs fois et elle ne veut pas prendre le risque de revoir quelqu’un partir sans elle, Jill ne veut pas être abandonnée, laissée sur le côté et oubliée. C’est pour cela qu’elle est solitaire, contre son gré. En plus de ça, c’est une petite fille têtue. Pendant 8 ans de sa vie, elle n’avait rien à dire, pas d’avis à donner. Elle devait se taire, un point c’est tout. Maintenant qu’elle est libre, elle s’est décidée à toujours avoir raison. Si vous êtes aussi têtu qu’elle, eh bien… On est pas sorti de l’auberge… Elle ferait tout pour avoir raison et se met même a bouder si vous n’aviez toujours pas déclaré forfait. Si cette technique ne fonctionne pas, elle revient à la charge. Une vraie tête de mule… Elle n’en reste pas moins attachante, lorsqu’on la connaît et ça, peut de gens en ont eu l’occasion… Etant seule la plupart du temps, elle rêve de n’importe quoi. Elle s’imagine des vies, en jouant dans la nature, elle peut être une princesse un jour et une dragonnière le lendemain. Comme sa vie n’est pas la plus intéressante, comme elle ne vit pas d’aventures si excitante, elle les invente. Jill est une petite fille honnête, elle est tellement contente d’être libre et de faire ce qu’elle veut, bien que ce soit difficile, qu’elle profite de toutes ses libertés, comme dire ce qu’elle pense… Bien qu’elle soit honnête, il lui arrive de mentir, comme beaucoup de gens le font. Elle ment seulement sur un point, la famille. Ne voulant pas être la cible de la pitié des gens, elle préfère dire que c’est une petite fille heureuse, qui a des parents, une grande maison… Même si ça ne se voit pas… Mais derrière ses airs de casse cou, se cache une petite fille fragile et sensible, elle pleurerait pour une petite coccinelle morte [Oui, bon >< J’exagère un peu xDD Mais c’est chou des coccinelles ù.ù], bien entendu, elle évite de pleurer devant les gens même si ça lui arrive lorsqu’elle craque et à cet âge, c’est un peu normal. Lorsque vous la connaissez, vous découvrez une enfant gentille, à l’écoute des autres, qui aime s’amuser et rêver d’une vie meilleure. Par contre, elle est jalouse, oui, jalouse de ces enfants qui ont des parents et qui ont tout pour être heureux, elle les envie, les déteste… Pour elle, ils ne se rendent pas compte de leur bonheur… Elle est jeune et les juge sans connaître l’histoire de ces enfants…

Histoire (6 lignes completes) : « Dis, c’est quoi des parents ? », pour beaucoup de gens de ce monde, cette question peut paraître idiote. Tout le monde sait ce que sont des parents, ces deux personnes qui vous ont donné la vie et qui sont les premiers de ce monde à vous aimer… Ils vous offrent de l’amour, de la tendresse sans compter. Ils forment votre bonheur et vous former le leur. Ce sont eux qui vous apprennent les grandes lignes de la vie, qui vous éduquent… Les parents sont essentiels pour les enfants, on a besoin d’eux même si des fois, on affirme le contraire…
Jill est une petite fille de 9 ans, elle est née à Uru’Baen, pendant une belle journée du printemps. Sa mère n’était pas mariée et n’avait même pas de foyer, elle errait dans ce monde, sans but, à part peur être donner la vie à son enfant. Cette femme vivait dans la misère et la honte la plus totale, enceinte sans avoir de mari… C’était une histoire d’un soir, un accident qui avait pris des tournures plus importantes qu’elle ne l’aurait cru… Comment pouvait elle se permettre de donner la vie alors qu’elle n’avais rien à offrir à cet enfant ? Ni foyer, ni nourriture, ni même de père… Mais, elle avait tout de même de l’amour a donner et ça, c’est peut être le plus important… Alors que cette femme marchait avec un ventre bien rond dans les rues de la capitale, elle sentit que le petit être qu’elle portait depuis 9 mois en avait marre d’être au chaud, d’être dans le lieu le plus sûr qu’il pourrait connaître… Cette future maman ne connaissait personne et n’avait nul endroit où aller pour accoucher… La seule solution était de frapper à une porte et d’espérer. C’est ce qu’elle fit et par miracle, la porte s’ouvrit, laissant apparaître une vieille femme. L’étrangère, le visage déformé par la douleur demanda de l’aide et la femme la fit entrer… Quelques heures plus tard, des pleures résonnait dans une des pièce de la maison. Ça y est, cette jeune femme vivant dans la misère venait de vivre un pur instant de bonheur, elle avait dans ses bras son enfant, ce petit être qui vivait grâce à elle… Cette femme avait donné la vie… Mais tout ceci ne dura pas. Lorsque la jeune mère eut repris des forces, elle partit, laissant derrière elle son enfant, l’abandonnant à cette vieille femme qui l’avait aidé mais qu’elle ne connaissait même pas. Elle laissait Jill et éprouvait sûrement beaucoup de remord… Mais, jamais elle ne revint dans cette maison pour réclamer sa fille… Peut être est elle morte à cause de sa misère, peut être avait elle épouser un homme riche et qu’elle vivait heureuse, dans une famille… La vieille femme regretta vite son acte de bonté… Voilà qu’elle se retrouvait avec un enfant sur les bras, il fallait le nourrir, l’habiller… Elle se révéla être une femme plutôt égoïste. Certes elle avait aidé cette pauvre femme et elle avait gardé la pauvre petite Jill mais, elle ne fit rien pour l’aimer ou la rendre heureuse. Non, ce n’était qu’un fardeau. Rien pourtant ne l’obligeait à garder cette enfant alors pourquoi ? Sûrement pour faire bonne figure devant les autres habitants du quartier, elle passait pour une femme au grand cœur qui élevait une enfant qui n’était pas la sienne… Les années passèrent et Jill atteignit ses cinq ans. A cet âge, elle aurait dû être dehors à jouer avec les autres enfants, elle aurait dû avoir des amis, rire, s’épanouir mais non. La vieille femme ne voyant pas le mot « enfance » comme tout le monde. La petite fille restait donc dans sa petite chambre, silencieuse, a jouer avec ce qui pouvait traîner, à observer la pièce vide. Son monde s’arrêtait à la porte et à la fenêtre de la pièce, c’était la réalité… Derrière, c’était son imagination, des rêves. Elle passait donc son temps à la fenêtre, regardant le monde qui lui était inconnu. Pourtant, elle était bien nourrit. La vieille femme lui donnait des repas convenables, ses vêtements par contre ressemblaient à des haillons mais ce n’était pas le plus important pour Jill, elle ce qu’elle voulait, c’était aller dehors…
Lorsqu’elle eut un âge plus avancé, l’âge de porter des plats ou autres chose, lorsque Jill pouvait être utile à la maison, la vieille femme en profita. Elle n’était plus un fardeau si lourd maintenant, elle avait son utilité. L’enfant n’avait pas l’air de se rendre compte que ses rêves les plus fous comme courir dehors ne représentaient rien pour d’autres. Elle avait envie de partir d’ici, de s’évader… Elle commençait à comprendre qu’elle ne vivait pas une vie « normale » pour un enfant mais, elle ne disait toujours rien. Elle se demandait ce qu’était l’amour, ce qu’était la tendresse, elle avait envie d’y goûter… A ses 8 ans, la vie avait l’air de devenir plus dur pour la vieille femme qui l’avait gardé jusqu’à maintenant. Elle avait l’air plus faible et de plus, cette dernière ne gagnait plus autant d’argent, n’avait plus autant de nourriture… A son âge, elle pouvait bien se débrouiller seule, et puis après tout, ce n’était pas son enfant, elle n’en avait que faire de son destin… Elle devait se débarrasser de Jill, de ce fardeau. Elle le fit sans remord, la menant jusqu’à la porte d’entré et lui offrant comme dernier cadeau, un coup de pied pour qu’elle parte sans revenir… Elle avait été bien généreuse, 8 ans de sa vie consacré à cette enfant, maintenant, c’était fini… Le monde s’offrait alors à ce petit bout de chou… Croyez vous qu’elle s’est retournée vers la porte qui venait de claquer derrière elle ? Non, bien sûr que non. Ses rêves allaient enfin devenir réalité. La petite fille se mit alors à courir à travers les rues de la capitale, riant aux éclats, profitant de ses premiers instants de liberté. Après avoir passé toute la journée dehors à jouer seule avec ce qu’elle trouvait, elle rencontra un homme qui lui demanda où était sa maison, sa famille… La petite, timide, hésita avant de répondre qu’elle n’avait plus de maison et pas de parents… L’homme la prit alors sous son aile. Jill l’avait suivit sans chercher à comprendre, les gentils et les méchants n’existaient pas pour elle, c’était une enfant innocente, insouciante. Cet homme mystérieux qui ne lui parla jamais de lui était gentil et lui donnait beaucoup d’amour, il n’avait rien, pas de maison… Cet homme lui appris tout ce qu’il savait pour survivre seule dans la nature… Il arrivait aussi a faire des choses étranges avec des mots, le feu apparaissait sans qu’il ne fasse rien, a part dire un mot bizarre… Jill ne lui posa jamais de questions, ni à propos de sa vie, ni à propos de ce qu’il arrivait à faire…
Un matin, lorsque Jill se réveilla, elle regarda à côté d’elle… L’homme dormait encore… Elle attendit alors son réveil, sagement, restant silencieuse pour ne pas le déranger et mangea les quelques fruits qu’ils avaient cueillit la vielle… La journée s’écoula ainsi, la petite fille attendait que l’homme ouvre les yeux… Ce qu’il ne fit jamais… Le lendemain, voyant que l’homme dormait encore, elle le secoua un peu et sentit sa peau glaciale sous ses petits doigts… La mort ? Jill ne savait pas ce que c’était. Mais, elle en avait marre de l’attendre et comme il ne voulait plus ouvrir les yeux, elle partie, intriguée par un petit animal qui courrait dans l’herbe. Elle le poursuivit, riant lorsqu’elle tombait en le ratant, boudant lorsqu’il disparaissait… Elle était bien loin de l’homme désormais…
Plus tard dans la journée, elle arriva dans un village… C’est là qu’elle vit plein d’enfants jouer ensemble, riant aux éclats, s’amusant comme jamais, avec leur parents non loin de là… L’homme qui l’avait protégé et qui n’était plus là maintenant lui avait expliqué ce qu’étaient des parents… Et voir ça, sous ses yeux alors qu’elle était toute seule développa un sentiment de frustration et de jalousie… Eux, ils avaient de la chance… C’est à ce moment là qu’elle préféra se cacher derrière l’insolence… Elle avait envie de vivre ça, mais savait que c’était impossible…
Depuis, elle se débrouille avec ce que lui a appris l’homme pendant les long mois qu’elle avait passé en sa présence… Petite fille qui gambade là où elle en a envie, elle ne demande rien à personne et personne ne lui demande rien…



Objet particulier : //

Hors RPG :

Prénom : Joseline
Age : 70 ans <.<
Avez vous lu le reglement ? Bah... Pour quoi faire ?


Dernière édition par Jill le Dim 4 Mai - 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: # Jill   Sam 3 Mai - 13:28

xDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD
Je vois pas ce qu'il y a à redire à ça ^^.
A part que je te souhaite une bienvenue sur ce forum (pas trop française ma phrase û_û), et que j'espère que tu t'amuseras bieeeeeeeen.

Bon jeu et bon rp Wink.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKimiko



Féminin
Nombre de messages : 5285
Age : 22
Race : Humaine
Armes : 1 épée - 1 dague - Couteaux - Poisons
Ville : Humaine
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Song thème: AC ~ Venice Rooftops
Relation(s): Kenouw ! ~ Knur' d'amour :D ~ Ghirstou [Après moulte réflexion xD] ~ Et Toutlemonde !

MessageSujet: Re: # Jill   Sam 3 Mai - 13:43

C'est pas Yuyu' ? Oo xDDDD
La façon de raconter et la longueur [xDD] lui ressemble =)

Bienvenuuuue =D
C'est... SUPER ! xDDD
Revenir en haut Aller en bas
avatarKenren
Neutre


Masculin
Nombre de messages : 6921
Age : 27
Race : Enfant Humain.
Armes : Une dague.
Ville : Humain.
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s): Kimi ma n'amoureuse humaine, Yunie [ma Popo], Knurknur, Laelyou' [Qu'est'c'tu fous ? T.T], Illlounet, Ghirstou'.

MessageSujet: Re: # Jill   Dim 4 Mai - 11:04

Bienvenue !
Il reste quand même quelques fautes d'orthographe <.< xDDDD.
Très belle présentation =).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: # Jill   

Revenir en haut Aller en bas
 

# Jill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - :: LE REGISTRE :: présentations :: validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit