AccueilS'enregistrerConnexion

Venez vous faire déclarer et choisir votre armée dans CE SUJET !

Les groupes par armée sont crées ! Si vous n'avez plus de groupe ou pas le bon, il vous sera demandé de vous rendre dans le sujet ci-après rapidement.


Partagez | 
 

 ~Kalysto~ [Validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
Invité



MessageSujet: ~Kalysto~ [Validée]   Sam 2 Fév - 15:26

RPG :

Nom : inconnu

Prénom : Kalysto

Surnom éventuel : Kaly' et tout autre surnom xD

Age : 126 ans

Race [/humain/elfe/ nain/ombre...]: Dragonne

Dragon/dragonnier : Seri :D


Magie ? : pas encore

Physique du personnage ( 3 lignes completes) :
Kalysto est une dragonne couleur bleu. Elle est plutôt bien musclée pour une dragonne. Elle a une longue queue très fine mais très puissante en combat. Elle est hérissée de pique tout le long de son dos, ce qui peut se révéler être une excellente arme de combat.

Caractère du personnage ( 2 lignes completes) :
Kalysto est une dragonne au caractère bien trempé. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, têtue de nature, elle n'abandonne jamais ce qu'elle veut. De part son passé, elle est très réservée sur ses sentiments, et estime qu'elle aura beaucoup de mal à accorder sa confiance à quelqu'un . Elle est cependant loyale et fidèle. Elle se donne à fond dans ce qu'elle fait et peut en faire même trop. C'est une dragonne très lunatique. Imprévisible, froide et disatnte, elle n'est pas facile à vivre. De temps en temps, elle peut se montrer sadique, surtout quand elle est en colère...

Histoire (6 lignes completes) :

« Ne fais confiance à personne d’autre que toi. »

Voilà les premières paroles que la mère de Kalysto lui prononça, à son éclosion. La jeune dragonne n’avait pas alors saisie le sens de ses paroles, mais elles raisonnaient dans sa tête tout le temps. Au bout d’un moment, la jeune Kaly’ finiraient par les saisirent, c’est ce dont était persuadée sa mère en tout cas. Kalysto connu une enfance plutôt agitée. Depuis un moment déjà, les dragonniers régnaient en maître sur terre et dans les airs. Etant une dragonne sauvage, ainsi que toute sa famille, ils devaient les éviter le plus possible, ne voulant pas devoir les affronter et mourir pour rien. Elle et sa famille, composée uniquement de sa mère et de ses cinq frères et soeurs, vivaient donc dans l’ombre des Montagnes du Beors, qui les protégeaient mieux que n’importe quel autre endroit dans cet univers. Les Montagnes étaient suffisamment vaste pour que les dragons sauvages puissent y vivre, la nourriture y était suffisamment abondante pour toute une famille. De plus, les Dragonniers ne pouvaient les trouver, le domaine étant trop vaste. Toutefois, la prudence était de rigueur durant toutes les sorties, les parties de chasses, les expéditions... une seule mauvaise rencontre avec un dragon lié aurait pût se révéler fatale pour une jeune dragonne à peine sortit de son œuf. Sa mère lui apprit, ainsi qu’à ses frères et soeurs, à se battre pour survivre, à chasser, à se cacher, à voler... tout ce qui permettait à un dragon sauvage de survivre sans difficulté dès qu’ils étaient assez forts et attentifs pour apprendre tout ça. Pendant les trente premières années de sa vie, Kaly’ passa son temps avec sa mère et tous les membres de sa famille. Jamais, à ce moment là, elle n’aurait imaginé les quitté pour vivre sa propre vie, sans que sa mère soit toujours derrière elle pour lui dire de faire çi ou ça. Pourtant, c’est ce qui lui arriverait...

Comme pratiquement tous les jours depuis sa naissance, la dragonne bleue partit chasser dans un des endroits qu’elle préférait : le gibier y était abondant, même si elle venait en tuer une dizaine par jours. Les animaux n’avaient vraiment pas conscience qu’elle continuerait à venir tant qu’ils viendront d’eux même dans la gueule du loup... ou plutôt du dragon. Enfin bref, comme à son habitude, ce fut elle qui se réveilla la première, tous les autres membres de son « clan » continuant de dormir paisiblement. Le soleil commençait à se lever, ses rayons caressant le sommet des Montagnes toujours enneigés. Une fine couche de brouillard s’était installé dans le creux des montagnes, les rayons jaune se réfléchissant sur les gouttelettes dont était constitué ce brouillard. L’hiver venait tout juste de se terminé. Les températures n’excédaient pas les cinq degré mais quelle importance : pour Kalysto, le froid ne pouvait pas l’atteindre. Le feu qui se consumait en elle en permanence la protégeait contre ce froid lancinant. La dragonne déploya ses longues ailes bleutés, et se laissa glisser le long de la falaise, laissant un courant d’air la porter le plus longtemps possible. Kaly ferma ses yeux et prit une bonne gorgée d’air pure et afficha une grimace en guise de sourire : rien de telle qu’une bonne partie de chasse seule pour bien commencer sa journée. Le soleil réchauffait ses ailes encore endolorie par l’absence de mouvement trop long. La dragonne rouvrit ses yeux puis donna un premier battement d’ailes, suivit d’un deuxième... Elle remonta en altitude, ne voulant pas trop frôler les arbres qui se dressaient sous elle, puis prit la direction de son terrain de chasse. Au bout d’un petit quart d’heure de vol, la dragonne bleue y parvint enfin. Aucun animal n’était présent : étrange. Surprise, elle vint se poser près du ruisseau qui attirait ses proies, en règle générale. Elle regarda de plus près et n’y vit aucune trace : encore plus étrange. Son regard de braise se posa sur toute la petite clairière mais ne détecta aucun mouvement quel qu’il soit. Perplexe, elle s’installa en boule au pied de la falaise qui surplombait la clairière. Perdue dans ses pensées, Kalysto ne sentie pas le danger approcher. Un cailloux, de petite taille, lui tomba sur la tête. Elle leva la tête, et cette fois, ce fut un énorme rocher qui s’apprêtait à l’écraser. Plus rapide que lui, elle réussit à l’éviter... de justesse. La dragonne s’envola alors mais ne vit pas le troisième rocher qui tombait droit sur elle. Elle n’eut pas le temps de l’éviter complètement et le rocher lui tomba sur l’aile droite, lui arrachant un grondement de souffrance. Kaly retomba sur le sol brutalement. Deux secondes après sa chute, un homme vint à son niveau. Son regard se posa sur Kalysto, puis des voix brisèrent le silence qui s’était imposé. La dragonne le regardait durement, comprenant maintenant à qui elle avait à faire.


*Des hommes de l’Empire...*

Sa mère lui avait raconté que Galbatorix, un dragonnier, venait de renverser tous les autres dragonniers et qu’ils écumaient tout le pays qu’il gouvernait afin de tuer tous les dragons qui s’y trouvaient. Elle n’y avait pas vraiment cru, mais maintenant qu’elle se trouvait à terre, blessée et sans défense, elle ne put repenser à ce que lui avait raconté sa mère.

- Où est elle ? cria un premier homme, toujours invisible pour la dragonne.
- On l’a eut ? cria un second.


Le jeune homme devant Kaly la toisa du regard, et celle çi lui répondit par un grognement et un regard qui pouvait en dire long sur ses intentions. L’inconnu afficha un frêle sourire puis lança à ses compagnons.

- Je ne la voie pas. Elle a dû réussir à s’enfuir. Je continue les recherches, survoler la région.

Sur ce, les autres hommes partirent, comme leur avait conseillé leur compagnon. La dragonne fut surprise par l’attitude de l’humain à son égard. Pourquoi n’avait il pas dit qu’elle se trouvait là, prête à être achevée par le premier qui s’attaquerait à elle ? L’humain s’approcha d’elle, prudemment. Intriguée par son attitude, elle baissa sa tête à son niveau puis la dirigea vers son aile atrophiée. L’homme continua de s’approcher d‘elle, toujours un léger sourire aux lèvres, puis vint à son aile droite, et utilisa la magie pour la guérir. Plus que surprise, la dragonne bleue ne put s’empêcher de le dévisager. Certaine qu’il ne lui voulait pas de mal, elle entra timidement en contacte avec lui :

*- Pourquoi m’as tu sauvé après m’avoir blessée ?
- Ce n’est pas moi qui t’ai blessé, mais eux... *


Une longue discussion se fit entre cet étrange humain et la dragonne. Quand elle revint vers sa famille, elle jugea bon de ne rien leur dire. Pendant près de six mois, elle retourna dans la même clairière, mais plus pour y chasser : juste pour pouvoir parler à l’humain qui l’avait sauvée des griffes de l’Empire. Elle apprit à lui faire confiance, refoulant au plus profond d’elle même les paroles de sa mère à sa naissance. Cette situation la rendait...heureuse ? Le mot était peut être un peu trop fort mais une chose est sûre, elle se sentait bien avec le petit homme. Un jour, il aborda un sujet plutôt sensible : il souhaitait se lier avec elle. L’idée ne lui déplaisait pas, au contraire, mais il fallait d’abord qu’elle en informe les siens. Le soir même, elle en informa donc sa famille. Contre toute attente de sa part, même si elle aurait dû s’en douter, sa mère rentra dans une terrible colère. Ses frères et soeurs n’intervenaient pas, la dévisageant comme une étrangère. Piquée à vif, Kalysto les quitta et rejoignit son futur dragonnier. Les larmes aux yeux elle le rejoint quelques minutes plus tard. Celui çi affichait un air grave, différent. Puis soudain, des soldats de l’Empire arrivèrent et l’attaquèrent. Ne s’y attendant pas, elle fut rapidement mise à terre, une fois de plus blessée. La dragonne bleue jeta un coup d’œil à son ami, mais il ne bougeait pas, un sourire aux lèvres. Une fois la dragonne attachée par des liens bien trop serrés, il s’exclama enfin :

Notre Roi sera ravie de t’avoir dans tes troupes. Je suis sûr qu’il sera fière de moi pour t’avoir amadouée et capturée.

Un air de vainqueur sur le visage, il lui tourna le dos. Cette fois, un terrible grondement se fit entendre. Kaly entra dans une telle colère qu’elle massacra tous les hommes qui l’entravaient et réussit par s’envoler. Instinctivement, Kalysto retourna vers sa famille, avec un peu de chance, ils l’a pardonnerait et la reprendrait avec eux. Ce qui ne fut pas le cas. Ils se montrèrent distants, froids et la chassèrent de leur famille.

Rejetée par sa famille, trahit par celui qu’elle considérait comme son dragonnier, elle quitta les montagnes de Beors et se mit à errer sur l’Alagaësia. Pendant ce temps, elle ne cessait de repenser à la phrase de sa mère : « Ne fais confiance à personne d’autre que toi. » En réalité, elle avait peut être raison...


Objet particulier : aucun

Hors RPG :

Prénom : déjà dit
Age : déjà dit
Avez vous lu le reglement ? a ton avis??? oO
Revenir en haut Aller en bas
avatarSaithyrin



Féminin
Nombre de messages : 6344
Age : 24
Race : Elfe
Ville : bien
Date d'inscription : 23/10/2006

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s):

MessageSujet: Re: ~Kalysto~ [Validée]   Sam 2 Fév - 15:40

Bienvenuuuuuuue =D
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: ~Kalysto~ [Validée]   Sam 2 Fév - 15:54

^^ merci pour la dragoniere ^^
on va bien s'amuser ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: ~Kalysto~ [Validée]   Sam 2 Fév - 15:56

si non bienvenue a toi ma folle XD
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: ~Kalysto~ [Validée]   Sam 2 Fév - 16:02

merci saithy

seri j'adore ta sign' elle est trooooooo belle :D
Revenir en haut Aller en bas
avatarKenren
Neutre


Masculin
Nombre de messages : 6921
Age : 27
Race : Enfant Humain.
Armes : Une dague.
Ville : Humain.
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Song thème:
Relation(s): Kimi ma n'amoureuse humaine, Yunie [ma Popo], Knurknur, Laelyou' [Qu'est'c'tu fous ? T.T], Illlounet, Ghirstou'.

MessageSujet: Re: ~Kalysto~ [Validée]   Sam 2 Fév - 16:29

Re - bienvenue ! Wink
Très belle présentation ^^
J'aime beaucoup ton histoire =D

Validée, sans soucis ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~Kalysto~ [Validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

~Kalysto~ [Validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - :: LE REGISTRE :: présentations :: validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit